Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Faut-il s'inquiéter de la chute du prix du baril ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

En Israël, les ventes d'armes à feu en forte hausse

En savoir plus

FOCUS

Ukraine : que reste-t-il de la révolution du Maïdan?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"The Search", Bérénice Bejo sur le champ de bataille

En savoir plus

FOCUS

Violences conjugales : la France s'attaque à la source du fléau

En savoir plus

SUR LE NET

Ferguson : le web réagit à l'annonce du grand jury

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : le ministre de la Culture contraint à la démission

En savoir plus

DÉBAT

L’affaire Ferguson, triste miroir de la société américaine?

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : l'impossible accord ?

En savoir plus

Asie - pacifique

La Toile se mobilise pour les prisonniers politiques birmans

Dernière modification : 19/03/2009

Dans cette édition : mobilisation en ligne pour les prisonniers politiques en Birmanie ; les dissidents égyptiens lancent un appel à la grève sur le Net ; et l’installation d’antennes Wi-Fi dans les favelas de Rio de Janeiro.

PRISONNIERS POLITIQUES BIRMANS

 

En Birmanie, cinq partisans de l’opposante Aung San Suu Kyi ont été arrêtés au lendemain de la publication d'un rapport accablant de l’ONU sur la situation des droits de l’Homme dans le pays. Des arrestations qui relancent la mobilisation en ligne pour la libération des prisonniers politiques incarcérés par le régime militaire.

 

Ce site, qui recense les 2 100 prisonniers de conscience que compte la Birmanie, a mis en ligne ces témoignages d’anciens détenus. Ils y racontent, notamment, les conditions de détention dans des prisons où le recours à la torture est monnaie courante.

 
 

Le sort que réserve le régime aux prisonniers politiques est donc particulièrement inquiétant. Dans cette vidéo diffusée sur Internet, des militants démocrates se rassemblent afin de prier pour la libération d’Aung San Suu Kyi, privée de liberté depuis 19 ans.

 

http://www.youtube.com/watch?v=SnhwgImceak

 
 

Une situation qui pousse cette autre militante à lancer cet appel. Elle y exhorte la communauté internationale à faire preuve de plus de fermeté face à la junte militaire, qui compte rester au pouvoir après les élections prévues en 2010.

 

http://www.youtube.com/watch?v=R8YizatFTn8


 

ÉGYPTE : APPEL À LA GRÈVE GÉNÉRALE

 

En Égypte, des internautes appellent la population à faire grève le 6 avril, un an après les importantes manifestations qui avaient dégénéré en affrontements avec la police.

 

http://shabab6april.wordpress.com/

 

Un appel largement relayé sur ce groupe Facebook qui compte plus de 70 000 membres. Ces derniers y invitent les grévistes à rester chez eux, plutôt que de descendre dans la rue.

 

http://www.facebook.com/group.php?gid=9973986703

 

Et à travers ces vidéos diffusées sur YouTube, des militants dénoncent la flambée des prix, la pénurie de pain, ou encore le chômage, tout en accusant le gouvernement de ne pas tenir ses promesses.

 

http://www.youtube.com/watch?v=iW7S92wVdA0&feature=related

 

Cette contestation s’exprime également par le biais d’un large réseau de blogs. Cet internaute, par exemple, n’hésite pas à publier des articles censurés dans la presse pour se faire l’écho des revendications des travailleurs.

 
 

Mais ces activités sont surveillées de près par les autorités. De nombreux blogueurs ont été arrêtés ces derniers mois. C’est le cas, par exemple, de Kareem Amer, condamné l’an dernier à 4 ans de prison pour avoir insulté le président Hosni Moubarak sur son blog.

 

http://www.youtube.com/watch?v=WyVLqd2HBbY

 
 

LE WI-FI DANS LES FAVELAS

 

Au Brésil, les autorités sont en train d’installer des antennes Wi-Fi afin de permettre aux habitants des bidonvilles de Rio de Janeiro de bénéficier gratuitement de l’Internet sans fil. En effet, bien qu’un programme d’aide de l’État ait permis à de nombreux foyers de s’équiper d’un ordinateur, beaucoup n’ont pas les moyens de s’offrir une connexion au réseau. Un projet qui vise donc à réduire la fracture numérique parmi les Cariocas.

 

http://www.orladigital.coppe.ufrj.br/

 

GOOGLE MARS

 

Après Google Earth, voici Google Mars, un service qui vous donnera la possibilité de partir à la découverte de la Planète rouge. Deux satellites placés en orbite autour de Mars vous permettront ainsi d’effectuer un vol virtuel au-dessus de sa surface, d’explorer le plus grand canyon du système solaire, et pourquoi pas de vous mettre à la recherche d'une forme de vie extraterrestre…

 

 

Première publication : 19/03/2009

COMMENTAIRE(S)