Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Moyen-Orient

Al-Assad et Abdallah II veulent "assainir" les relations interarabes

Dernière modification : 29/03/2009

Le président syrien s'est rendu en Jordanie, pour sa première visite officielle depuis cinq ans. Bachar al-Assad et le roi Abdallah II ont plaidé en faveur d'un rapprochement entre pays arabes. Et évoqué le processus de paix au Moyen-Orient.

AFP - Le roi Abdallah II de Jordanie et le président syrien Bachar el-Assad ont appelé vendredi à Amman à un "assainissement" du climat entre les pays arabes, à neuf jours d'un sommet arabe au Qatar, a indiqué le palais royal.
   
A l'occasion de la première visite en cinq ans du président syrien à Amman, "les deux dirigeants ont souligné la nécessité d'un assainissement du climat" interarabe, a indiqué le palais dans un communiqué à l'issue d'une rencontre entre les deux leaders.
   
Abdallah II et M. Assad ont "appelé à des visions claires pour servir les intérêts arabes et faire face aux défis auxquels est confronté le monde arabe", selon le communiqué.
   
Les discussions ont également porté sur le processus de paix au Moyen-Orient et les efforts pour réconcilier les Palestiniens, toujours selon le palais.
   
La visite est intervenue alors que les pays arabes préparent leur sommet annuel qui se tiendra les 29 et 30 mars à Doha.
   
M. Assad, qui a quitté la Jordanie après la rencontre, s'était rendu la dernière fois à Amman en 2004, alors que la dernière visite du roi Abdallah II à Damas remonte à 2007.
   
Les relations entre la Jordanie, un allié des Etats-Unis, et la Syrie, un adversaire de Washington sous l'administration de George W. Bush, ont été tendues ces dernières années en raison de différends notamment sur les problèmes du monde arabe et le processus de paix avec Israël.
   
En mars 2008, la Jordanie, qui a signé en 1994 un accord de paix avec Israël, avait envoyé une délégation de bas niveau au sommet arabe en Syrie.
   
Une décision similaire avait été prise par les deux puissances pro-occidentales de la région, l'Egypte et l'Arabie saoudite, apparemment pour protester contre le rôle politique de Damas au Liban et les relations étroites entre la Syrie et l'Iran chiite.
 

Première publication : 20/03/2009

COMMENTAIRE(S)