Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La seconde guerre mondiale s'invite dans la campagne

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

La seconde guerre mondiale s'invite dans la campagne présidentielle

En savoir plus

BILLET RETOUR

Nicaragua : que reste-t-il de la révolution promise ?

En savoir plus

TECH 24

Les "makers" ont du cœur

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

"Pointu" à Sanary, "barquette" à Marseille : deux noms pour un bateau séculaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Whirlpool : le nouveau Florange

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron face à Le Pen : le choc de deux France ?

En savoir plus

FOCUS

Égypte : rencontre avec les coptes, une communauté menacée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Femua 2017 : les musiques urbaines à l'honneur à Abidjan

En savoir plus

Economie

La filiale de la banque espagnole Santander sera nationalisée

Dernière modification : 20/03/2009

Le président vénézuelien Hugo Chavez annonce la nationalisation de la "Banco de Venezuela", filiale locale du groupe bancaire espagnol Grupo Santander. Objectif : renforcer le système bancaire public national.

Reuters - Le Venezuela va nationaliser la filiale locale de la banque espagnole Grupo Santander, a annoncé jeudi le président Hugo Chavez, alors que l'opération était dans l'impasse depuis plusieurs semaines.
 
"Aujourd'hui nous sommes revenus sur le sujet, j'annonce la nationalisation de la Banco de Venezuela afin de renforcer le système bancaire pubic national", a déclaré Chavez lors d'une réunion ministérielle télévisée.
 
Chavez avait déjà ordonné la prise de contrôle de la banque en juillet mais les discussions entre Grupo Santander et son gouvernement ont été freinées par la chute des prix du pétrole, ressource majeure du Venezuela.
 
Des responsables de la banque et une source gouvernementale au fait des négociations avaient assuré un peu plus tôt dans le mois que l'opération ne se ferait pas en 2009. Banco de Venezuela est un des principaux établissements du pays.

Première publication : 20/03/2009

COMMENTAIRE(S)