Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Collectif"

En savoir plus

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • En direct : le défilé du 14-Juillet sur les Champs Élysées

    En savoir plus

  • EN IMAGES : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

Asie - pacifique

Plus de 70 personnes tuées en deux jours de combats

©

Dernière modification : 20/03/2009

Plus de 70 personnes ont été tuées, jeudi, dans des combats ayant éclaté dans plusieurs régions d'Afghanistan. Il s'agit de l'un des bilans les plus lourds depuis le début de l'année, selon les forces américaines et les autorités afghanes.

AFP - Les forces américaines et les autorités afghanes ont annoncé vendredi la mort de près de 70 personnes depuis jeudi, dont une vingtaine de policiers, tuées dans différentes régions d'Afghanistan lors de combats parmi les plus meurtriers depuis le début de l'année dans ce pays.
   
Une quarantaine de personnes ont été tués jeudi et vendredi dans ces combats qui ont éclaté du sud au nord de l'Afghanistan, au moment où ce pays s'apprête à fêter le Nouvel An persan, Nawroz, qui coïncide avec l'équinoxe de printemps.
   
Trente insurgés ont été tués jeudi dans la province du Helmand, l'un des principaux bastions des talibans dans le sud du pays, où un député afghan réputé hostile aux talibans avait péri dans un attentat le même jour.
   
Ce bilan annoncé par l'armée américaine est le plus lourd depuis plus de deux mois en une seule opération. Le 7 janvier, l'armée américaine avait annoncé que les forces de la coalition avaient tué 32 insurgés lors d'une opération près de Kaboul.
   
Jeudi, une patrouille des forces afghanes et de la coalition sous commandement américain a été attaquée "par de nombreux insurgés armés qui ont ouvert un feu nourri à l'arme légère et à la roquette", a annoncé un communiqué.
   
La patrouille "a riposté à l'arme légère, avec l'appui d'un soutien aérien, tuant 30 combattants", a ajouté le communiqué, alors qu'un soldat afghan avait été légèrement blessé.
   
Ce bilan n'a pu être vérifié de source indépendante.
   
Les talibans avaient revendiqué jeudi l'attentat à la bombe qui a coûté la vie au député Dad Mohammad Khan et à quatre autres hommes dans le Helmand, une des régions d'Afghanistan où ils sont les plus actifs.
   
Le Helmand est aussi la principale région productrice d'opium en Afghanistan, un pays qui fournit 90% de cette drogue dans le monde. Le trafic alimenterait les caisses des talibans.
   
L'armée américaine a par ailleurs annoncé que trois autres insurgés avaient été tués vendredi lors d'un raid mené contre une cellule qui participait à la fabrication de bombes dans le but de commettre des attentats à Kaboul.
   
Ce raid a été mené par l'armée afghane et les forces de la coalition dans la province de Logar, au sud de la capitale.
   
Sept talibans ont également été tués dans la province de Farah, dans le sud-ouest, par des soldats afghans et de la coalition au moment où ils s'apprêtaient à attaquer la maison du gouverneur provincial, a annoncé à l'AFP le gouverneur, Rohul Amin.
   
Plus tard dans la journée, dans la même province, neuf policiers et six talibans présumés ont été tués dans une attaque attribuée à la milice fondamentaliste, toujours selon le gouverneur.
   
Toujours à Farah, un autre policier a trouvé la mort dans un attentat-suicide mené avec une voiture piégée contre un véhicule de la police, a ajouté M. Amin.
   
Dans la province de Jawzjan, une région du nord du pays habituellement épargnée par l'insurrection, neuf policiers afghans et un chef de district ont été tués dans des combats vendredi avec des talibans, a annoncé la police.
   
Les affrontements ont eu lieu dans le district de Koshtipa, frontalier du Turkmenistan.
   
Enfin, six talibans présumés ont été tués vendredi par les forces de la coalition au cours de différents incidents dnas les provinces de la Kunar, dfu Logar et de Helmand.
   
L'insurrection des talibans a gagné en intensité depuis deux ans, en particulier dans le sud et l'est du pays, visant le gouvernement soutenu par les Occidentaux ainsi que les forces internationales, dont 75.000 soldats sont déployés en Afghanistan.
   
Le président américain Barack Obama, dont le pays compte déjà 38.000 soldats en Afghanistan, a ordonné le déploiement de 17.000 militaires supplémentaires et engagé une réflexion pour définir une nouvelle stratégie dans ce pays dont il a fait le front central de la lutte menée par Washington contre le terrorisme.
   
L'Otan a également promis d'envoyer des renforts en prévision de l'élection présidentielle qui doit se tenir le 20 août.
 

Première publication : 20/03/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)