Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

SCIENCES

Quand les ordinateurs s'adressent au Tout Puissant

Texte par Nicolas DE SCITIVAUX

Dernière modification : 24/03/2009

Pas le temps de prier ? Le site "Information Age Prayer" est là pour dépanner les bigots pressés de passer à l'ère numérique. Pour quelques dollars, un ordinateur se charge de transmettre les prières des utilisateurs au Tout Puissant.

Les machines peuvent-elles s’adresser à Dieu ? Voilà une question qui passionnerait sans doute Isaac Asimov, le père de la science-fiction. Le site "Information Age Prayer" ne s’embarrasse pas de ce genre de questions théologiques et propose, moyennant quelques dollars, de réciter les prières à la place de ceux qui ne seraient pas encore des punaises de sacristie.

 

Le concept est assez simple. Suivant la religion que l’on a choisie, dès la page d’accueil, une liste de prières s’affiche, allant du "Notre Père", pour les chrétiens, au "Fajr", pour les musulmans.

 

Les tarifs sont basés sur la longueur des textes et donc très variés. Pour les catholiques, par exemple, la fourchette des prix mensuels pour une prière quotidienne va de 0,07 dollar pour un "Je vous salue Marie" à 49,97 dollars pour le Rosaire. Et pour les hésitants (50 dollars, c’est tout de même une  somme), le bouton d’achat précise : "Show God you are serious – Get the complete Rosay Package" (Montrez à Dieu que vous êtes sérieux et prenez le pack du Rosaire complet). Difficile de résister devant autant de ferveur commerciale.

 

Une fois le paiement effectué, un ordinateur appartenant à l’hébergeur du site récitera, tous les jours, la prière commandée grâce à un logiciel "dernier cri" en matière de traduction vocale. Pour les musulmans, le site précise que les haut-parleurs des ordinateurs sont tournées vers La Mecque.

 
Des prières adaptées à toutes les situations
 

Il existe également des prières très ciblées. Un proche est malade ? Il suffit d’entrer son nom au moment de l’achat et la machine récitera pieusement une prière de guérison pour lui. La variante pour les défunts est également disponible. Et pour les philanthropes, la prière pour la paix dans le monde, à 3,95 dollars par mois, est presque une obligation.

 

Il y a même une prière spécialement conçue pour se remettre de la crise financière. Mais attention, précise le site, cette prière n’est pas une "alternative aux responsabilités fiscales".

 

Quant aux revenus, le site explique qu’il en reverse 10 % à des œuvres caritatives, sans toutefois préciser lesquelles.

 

Si l’on veut soumettre une prière composée soi-même, il faudra en revanche attendre car, pour l’instant, "Information Age Prayer" ne propose pas ce service, craignant que les textes outranciers ne soient pas détectés par la machine.

 

Pour ceux qui seraient gênés par des questions de moralité, "Information Age Prayer" invite ses utilisateurs à demander conseil auprès de leur représentant religieux. Amen !

 

Première publication : 20/03/2009

COMMENTAIRE(S)