Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

FOCUS

El Hierro, première île 100 % énergies renouvelables, peut-elle être un modèle pour la planète ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Obama et les attentes irréalistes des noirs américains"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Montréal, toute une histoire

En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

  • Steve Ballmer, le directeur général de Microsoft, annonce son retrait

    En savoir plus

  • L'État islamique annonce avoir décapité un journaliste américain

    En savoir plus

  • L'armée irakienne attaque les jihadistes sur plusieurs fronts

    En savoir plus

  • L'opposition pakistanaise pénètre dans la zone rouge d’Islamabad

    En savoir plus

  • Libération : raconter l’été 44 au-delà des "moments de gloire et de triomphe"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : une enquête judiciaire ouverte après le coup de tête de Brandao

    En savoir plus

  • Championnat d'Europe : Florent Manaudou vainqueur ex æquo sur 50 m papillon

    En savoir plus

  • Le prince saoudien braqué à Paris est un fils du roi Fahd mort en 2005

    En savoir plus

  • Émeutes de Ferguson : les États-Unis face à leurs vieux démons racistes

    En savoir plus

  • Carte interactive : "Ici est tombé" pour la Libération de Paris

    En savoir plus

  • Libération de Paris : "J'accueillais mes libérateurs"

    En savoir plus

  • Dans l’est de l'Ukraine, Lougansk en proie à d’intenses combats

    En savoir plus

SCIENCES

Quand les ordinateurs s'adressent au Tout Puissant

Texte par Nicolas DE SCITIVAUX

Dernière modification : 24/03/2009

Pas le temps de prier ? Le site "Information Age Prayer" est là pour dépanner les bigots pressés de passer à l'ère numérique. Pour quelques dollars, un ordinateur se charge de transmettre les prières des utilisateurs au Tout Puissant.

Les machines peuvent-elles s’adresser à Dieu ? Voilà une question qui passionnerait sans doute Isaac Asimov, le père de la science-fiction. Le site "Information Age Prayer" ne s’embarrasse pas de ce genre de questions théologiques et propose, moyennant quelques dollars, de réciter les prières à la place de ceux qui ne seraient pas encore des punaises de sacristie.

 

Le concept est assez simple. Suivant la religion que l’on a choisie, dès la page d’accueil, une liste de prières s’affiche, allant du "Notre Père", pour les chrétiens, au "Fajr", pour les musulmans.

 

Les tarifs sont basés sur la longueur des textes et donc très variés. Pour les catholiques, par exemple, la fourchette des prix mensuels pour une prière quotidienne va de 0,07 dollar pour un "Je vous salue Marie" à 49,97 dollars pour le Rosaire. Et pour les hésitants (50 dollars, c’est tout de même une  somme), le bouton d’achat précise : "Show God you are serious – Get the complete Rosay Package" (Montrez à Dieu que vous êtes sérieux et prenez le pack du Rosaire complet). Difficile de résister devant autant de ferveur commerciale.

 

Une fois le paiement effectué, un ordinateur appartenant à l’hébergeur du site récitera, tous les jours, la prière commandée grâce à un logiciel "dernier cri" en matière de traduction vocale. Pour les musulmans, le site précise que les haut-parleurs des ordinateurs sont tournées vers La Mecque.

 
Des prières adaptées à toutes les situations
 

Il existe également des prières très ciblées. Un proche est malade ? Il suffit d’entrer son nom au moment de l’achat et la machine récitera pieusement une prière de guérison pour lui. La variante pour les défunts est également disponible. Et pour les philanthropes, la prière pour la paix dans le monde, à 3,95 dollars par mois, est presque une obligation.

 

Il y a même une prière spécialement conçue pour se remettre de la crise financière. Mais attention, précise le site, cette prière n’est pas une "alternative aux responsabilités fiscales".

 

Quant aux revenus, le site explique qu’il en reverse 10 % à des œuvres caritatives, sans toutefois préciser lesquelles.

 

Si l’on veut soumettre une prière composée soi-même, il faudra en revanche attendre car, pour l’instant, "Information Age Prayer" ne propose pas ce service, craignant que les textes outranciers ne soient pas détectés par la machine.

 

Pour ceux qui seraient gênés par des questions de moralité, "Information Age Prayer" invite ses utilisateurs à demander conseil auprès de leur représentant religieux. Amen !

 

Première publication : 20/03/2009

COMMENTAIRE(S)