Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

SCIENCES

Quand les ordinateurs s'adressent au Tout Puissant

Texte par Nicolas DE SCITIVAUX

Dernière modification : 24/03/2009

Pas le temps de prier ? Le site "Information Age Prayer" est là pour dépanner les bigots pressés de passer à l'ère numérique. Pour quelques dollars, un ordinateur se charge de transmettre les prières des utilisateurs au Tout Puissant.

Les machines peuvent-elles s’adresser à Dieu ? Voilà une question qui passionnerait sans doute Isaac Asimov, le père de la science-fiction. Le site "Information Age Prayer" ne s’embarrasse pas de ce genre de questions théologiques et propose, moyennant quelques dollars, de réciter les prières à la place de ceux qui ne seraient pas encore des punaises de sacristie.

 

Le concept est assez simple. Suivant la religion que l’on a choisie, dès la page d’accueil, une liste de prières s’affiche, allant du "Notre Père", pour les chrétiens, au "Fajr", pour les musulmans.

 

Les tarifs sont basés sur la longueur des textes et donc très variés. Pour les catholiques, par exemple, la fourchette des prix mensuels pour une prière quotidienne va de 0,07 dollar pour un "Je vous salue Marie" à 49,97 dollars pour le Rosaire. Et pour les hésitants (50 dollars, c’est tout de même une  somme), le bouton d’achat précise : "Show God you are serious – Get the complete Rosay Package" (Montrez à Dieu que vous êtes sérieux et prenez le pack du Rosaire complet). Difficile de résister devant autant de ferveur commerciale.

 

Une fois le paiement effectué, un ordinateur appartenant à l’hébergeur du site récitera, tous les jours, la prière commandée grâce à un logiciel "dernier cri" en matière de traduction vocale. Pour les musulmans, le site précise que les haut-parleurs des ordinateurs sont tournées vers La Mecque.

 
Des prières adaptées à toutes les situations
 

Il existe également des prières très ciblées. Un proche est malade ? Il suffit d’entrer son nom au moment de l’achat et la machine récitera pieusement une prière de guérison pour lui. La variante pour les défunts est également disponible. Et pour les philanthropes, la prière pour la paix dans le monde, à 3,95 dollars par mois, est presque une obligation.

 

Il y a même une prière spécialement conçue pour se remettre de la crise financière. Mais attention, précise le site, cette prière n’est pas une "alternative aux responsabilités fiscales".

 

Quant aux revenus, le site explique qu’il en reverse 10 % à des œuvres caritatives, sans toutefois préciser lesquelles.

 

Si l’on veut soumettre une prière composée soi-même, il faudra en revanche attendre car, pour l’instant, "Information Age Prayer" ne propose pas ce service, craignant que les textes outranciers ne soient pas détectés par la machine.

 

Pour ceux qui seraient gênés par des questions de moralité, "Information Age Prayer" invite ses utilisateurs à demander conseil auprès de leur représentant religieux. Amen !

 

Première publication : 20/03/2009

COMMENTAIRE(S)