Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Disparition de Sonia Rykiel, femme libre et "reine du tricot"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping : "Ali Bongo est incapable de diriger le Gabon"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ali Bongo : "L’opposition ne parle que de mon acte de naissance"

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : la politique migratoire de Merkel pèse dans la campagne pour les régionales

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Destruction des mausolées de Tombouctou : 9 à 11 ans de prison requis contre Ahmad Al Mahdi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : une réunion pour trouver une issue à la crise du lait

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Rio : l'heure du bilan

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis - Turquie : faux ennemis, vrais amis ? (partie 1)

En savoir plus

SCIENCES

La Chine cherche des volontaires pour un vaccin expérimental

Dernière modification : 21/03/2009

La Chine, où entre 30 et 50 millions de personnes sont menacées par le virus, recherche des volontaires pour passer à la deuxième phase de tests sur humains d'un vaccin contre le sida.

AFP - Les scientifiques chinois recherchent des volontaires pour passer à la deuxième phase de tests sur humains d'un vaccin contre le sida, a annoncé samedi l'agence Chine Nouvelle.

Le premier groupe de 49 volontaires, âgés de 18 à 50 ans et composé d'étudiants en médecine et de fonctionnaires, avait reçu le vaccin expérimental en mai 2005, neuf ans après le début de la recherche dans ce secteur en Chine, selon l'agence officielle.

"Ils n'ont montré aucun signe d'effets adverses. Les tests d'immunisation ont obtenu des résultats favorables", a déclaré l'un des chercheurs en charge du programme, Kong Wei, cité par l'agence.

Un vaccin doit passer par trois phases d'essais cliniques avant d'être approuvé: le premier est axé plus particulièrement sur la sécurité, le second sur le taux d'immunisation, le troisième sur le taux de protection pour les groupes à hauts risques, a expliqué Chine Nouvelle.

Les premiers tests avaient été conduits dans la Région autonome Zhuang, au Guangxi, une province du sud du pays.

Selon les chiffres officiels, jugés très sous-évalués par des experts, la Chine avait enregistré fin 2008 276.630 cas de sida, dont 38.100 morts.

Selon l'Onusida, entre 30 et 50 millions de personnes sont menacées par le virus en Chine, où la transmission par voie sexuelle est de plus en plus importante.
 

Première publication : 21/03/2009

COMMENTAIRE(S)