Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

Afrique

Un village de la RDC pris d'assaut par des rebelles du LRA

Dernière modification : 21/03/2009

Des rebelles de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) ont tué douze personnes et en ont enlevé 40 autres dans un village du nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), ont rapporté des militants des droits de l'Homme.

Reuters - Des rebelles ougandais ont massacré douze personnes et en ont enlevé 40 autres dans un village du nord-est de la République démocratique du Congo, ont déclaré vendredi des militants des droits de l'homme et des proches de victimes.

Des rebelles de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) ont fait irruption jeudi en fin d'après-midi dans le village de Yanguma, à 600 km au nord de Kisangani, capitale de la province Orientale, ont-ils déclaré.

"Ils avaient des armes (à feu) mais n'en ont pas fait usage. Ils ont utilisé des machettes. Ils ont capturé des gens et en ont tué d'autres", a déclaré le chef d'une organisation de la société civile, à Dungu, localité voisine.

Les hommes de la LRA, après avoir chassé d'Ouganda et du Soudan, ont fui vers le nord-est de la RDC. Les forces ougandaises, de RDC et du Sud-Soudan ont lancé une offensive coordonnée à partir de la mi-décembre contre les bases de la LRA dans le parc national de Garamba, en RDC, le chef des rebelles Joseph Kony n'ayant toujours pas signé l'accord de paix avec Kampala.

L'offensive prend fin actuellement et 1.500 soldats ougandais doivent quitter d'ici lundi le territoire de la RDC. Kinshasa et Kampala estiment que cette opération a été couronnée de succès et a permis d'anéantir les principaux repaires de la LRA dans cette région, contraignant une partie des rebelles à se rendre.

Première publication : 21/03/2009

COMMENTAIRE(S)