Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Le PSG s'offre un succès de prestige face au Barça

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Manifestations à Hong Kong : Pékin prive les Chinois d’informations sur Internet

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Mafalda, une héroïne éprise de paix et de justice

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

Amériques

Chavez annonce une baisse de 6,7 % du budget du pays

Vidéo par Elisabeth ALLAIN

Dernière modification : 22/03/2009

Le président Hugo Chavez a réduit, samedi, le budget du Venezuela de 6,7 % pour compenser la chute de la demande en pétrole, ressource majeure du pays qui représente la moitié des recettes publiques du pays.

AFP - Le président du Venezuela, Hugo Chavez, a annoncé samedi une réduction de 6,7% du budget de l'Etat pour 2009, en raison de la crise mondiale et de la chute du prix du pétrole qui représente la moitié des recettes publiques du pays.

Le budget de l'Etat vénézuélien avoisinera les 72,7 milliards de dollars en 2009, contre 77,86 milliards prévus à la fin 2008, a précisé le président Chavez au cours d'une allocution destinée à annoncer des mesures économiques pour faire face à la crise.

Le prix du baril de pétrole a été réestimé à 40 dollars, contre 60 dollars en 2008, lors de la préparation du budget de cette année. Par ailleurs, le volume de production a été évalué à 3,172 millions de barils/jour, "en raison des réductions que nous avons du opérer dans le cadre de l'Opep", a poursuivi M. Chavez.

Le président vénézuélien a également annoncé une réduction des frais de représentation de l'Etat, un plafonnement des salaires des fonctionnaires et une application stricte des objectifs budgétaires, en précisant que de nouvelles recettes fiscales viendraient d'une augmentation de la TVA (impôt sur la consommation) de 9 à 12%.

Il a souligné que le prix de l'essence à la pompe restera "le moins cher du monde", à 0,04 dollar le litre à la pompe depuis 13 ans. "Nous devrons changer cela, mais ce n'est pas le moment", a-t-il poursuivi, ajoutant qu'il comptait promouvoir l'usage du gaz comme carburant.

En outre, il a indiqué qu'il ne comptait pas dévaluer la monnaie locale, dont le taux de change officiel est à 2,15 bolivars pour un dollar depuis 2005.

"Au Venezuela, personne n'a senti le moindre effet de la crise cette année, mais cela ne veut pas dire que nous n'allons pas en être affecté dans le futur. La crise nous touche de façon indirecte, avec les prix du pétrole, bien que ceux-ci se relèvent depuis les dernières semaines", a-t-il poursuivi.

Enfin, assurant qu'il comptait maintenir ses programmes d'assistance sociale, sur l'éducation, la santé, les infrastructures ou le logement, le président Chavez a annoncé une augmentation de 20% du salaire minimum, porté ainsi à l'équivalent de 446 dollars par mois.

Première publication : 22/03/2009

COMMENTAIRE(S)