Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • En direct : 51 Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

Afrique

Le pape clôt sa tournée africaine en appelant à lutter contre la pauvreté

Vidéo par Caroline DUMAY

Dernière modification : 23/03/2009

Le souverain pontife doit retrouver, ce lundi, le Vatican. Près d'une semaine après son arrivée à Yaoundé, au Cameroun, ses propos controversés sur l'usage du préservatif continuent de défrayer la chronique au quatre coins du monde.

AFP - Le pape Benoît XVI a lancé dimanche un vibrant appel au pardon réciproque et à la paix en Afrique depuis Luanda, la capitale angolaise encore marquée des stigmates d'une longue guerre civile, où il a célébré une messe géante en conclusion de sa tournée au Cameroun et en Angola.

Cette première visite du pape allemand sur le continent africain a été endeuillée samedi par la mort de deux jeunes femmes dans une bousculade à l'entrée d'un stade de Luanda, où Benoît XVI était attendu pour une rencontre avec la jeunesse.

Au début de la messe, il a fait part de sa "vive douleur" pour ce drame et a prié pour les deux victimes et pour la quarantaine de personnes blessées dans la bousculade.

Devant des centaines de milliers de fidèles rassemblés des heures durant sous une chaleur caniculaire, Benoît XVI a également prié pour la "réconciliation nationale" en Angola "après la dévastatrice et inhumaine expérience de la guerre civile".

Il a étendu sa prière à la région des Grands Lacs secouée par des multiples rébellions, et appelé le monde entier à tourner son "regard vers l'Afrique, vers ce grand continent, si riche d'espérance mais encore si assoiffé de justice, de paix et d'un développement intégral et sain".

Cette messe organisée dans le quartier populaire de Cimangola a donné au pape un bref aperçu des conditions de vie misérables de nombreux Angolais, sa papamobile ayant emprunté une route passant à travers plusieurs bidonvilles.

Sept ans après la fin d'une longue guerre civile (1975-2002), deux tiers des Angolais vivent toujours avec moins de deux dollars par jour en dépit des énormes ressources pétrolières de leur pays.

Dans son homélie, Benoît XVI a fustigé "la cupidité qui corrompt le coeur de l'homme, réduit en esclavage les pauvres et prive les générations futures des ressources dont elles auront besoin".

Selon Transparency International, l'Angola fait partie des pays perçus comme les plus corrompus au monde.

Vendredi, devant le président angolais José Eduardo dos Santos, il avait déjà exigé une "ferme détermination pour éradiquer une fois pour toute la corruption" et exhorté les autorités à faire davantage contre la pauvreté.

L'arrivée de la papamobile sur l'immense terrain poussiéreux où se tenait la messe a provoqué des mouvements de foule heureusement sans conséquences car l'espace disponible était loin d'être rempli et la foule était plus recueillie que la veille.

Le drame de samedi n'est pas le premier lors d'un voyage pontifical: en 1980, neuf personnes étaient mortes à Kinshasa lors d'une cérémonie présidée par Jean-Paul II. La même année, une autre bousculade avait causé sept morts au Brésil.

En 1986, un voyage en Inde de Jean-Paul II avait également été endeuillé par deux morts -- une noyade et une personne écrasée par un mur -- en marge des célébrations.

Dimanche après-midi, devant les associations catholiques de promotion de la femme, Benoît XVI a exhorté les Africains à une "prise de conscience des conditions défavorables auxquelles continuent d'être soumises de nombreuses femmes" dues en partie au "manque de sensibilité et de responsabilité" des hommes.

Le voyage du pape avait commencé mardi par Yaoundé, où il a promulgué le document préparatoire d'un prochain synode sur l'Afrique dénonçant "un processus organisé de destruction de l'identité" africaine.

Sa tournée a été ternie par une polémique mondiale déclenchée par ses propos, dans l'avion le menant au Cameroun, sur le préservatif qui, selon lui, "aggrave" le problème du sida.

Première publication : 23/03/2009

COMMENTAIRE(S)