Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Départementales en France : la droite gagne, la gauche encaisse, le FN trébuche (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Départementales en France : la droite gagne, la gauche encaisse, le FN trébuche (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Grèce : Tsipras veut "un compromis honnête" avec les créanciers

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Jackson Pollock et le Moyen-Orient "

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Départementales : un humour déplacé ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Quelle gauche ?"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Nigeria attend dans la fébrilité les résultats de la présidentielle

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Antonio Costa : "Avec l'Euro, il y a quelques gagnants mais beaucoup de perdants"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Évasion fiscale : l'Europe joue la transparence... jusqu'au bout ?

En savoir plus

Asie - pacifique

Accord de libre-échange entre la Corée du Sud et l'UE

Dernière modification : 24/03/2009

La Corée du Sud et l'Union européenne sont parvenues à un projet d'accord de libre-échange. Une fois adopté, il devrait éliminer 97 % des taxes pesant sur le commerce entre les deux parties durant les cinq prochaines années.

AFP - La Corée du sud et l'Union européenne sont parvenues à un projet d'accord de libre échange, a annoncé mardi l'agence de presse Yonhap, citant un responsable sud-coréen.
  
"Les deux parties sont parvenues à un projet d'accord sur la plupart des points en discussion", a déclaré le principal négociateur sud-coréen Lee Hye-Min, lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue de l'UE, Ignacio Garcia Bercero.
  
"Le succès d'un accord de libre échange entre la Corée du sud et l'UE enverra un message invitant le monde à maintenir la liberté du commerce et à rejeter le protectionnisme", a-t-il dit.
  
Selon M. Bercero, ce projet d'accord serait "le plus ambitieux" du genre, jamais signé par l'UE avec un partenaire extérieur.
  
Une fois définitivement adopté, cet accord devrait éliminer 97% des taxes sur le commerce bilatéral durant les cinq prochaines années, a indiqué le négociateur européen.
  
Le bloc des 27 pays de l'UE est le deuxième partenaire commercial de la Corée du sud, avec des échanges évalués à plus de 90 milliards de dollars. De plus, l'UE est le plus gros investisseur étranger en Corée du sud, avec un total de 43,4 milliards de dollars à la fin 2007.

Première publication : 24/03/2009

COMMENTAIRE(S)