Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : un Monaco diminué retrouve l'Europe dix ans après

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama envoyent 3 000 soldats en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

Economie

L'État français s'opposera à la prime de départ du PDG de Valeo

Dernière modification : 24/03/2009

Le Premier ministre François Fillon a affirmé mardi depuis Washington que l'État français est opposé à l'attribution d'un parachute doré de 3,2 millions d'euros au PDG de Valeo Thierry Morin (photo), en instance de départ.

AFP - Le Premier ministre François Fillon a affirmé mardi à Washington que l'Etat est "opposé" au versement d'une prime de départ au PDG de Valeo, estimant que ceux qui ne font pas "preuve de responsabilité mettent en péril l'ensemble de notre système économique et social".

"Il se trouve qu'il s'agit d'une entreprise au capital de laquelle l'Etat se trouve désormais grâce à l'intervention du Fonds stratégique" d'investissement (FSI), a déclaré le Premier ministre lors d'une conférence de presse peu avant de reprendre l'avion pour Paris.

"Le représentant de l'Etat au conseil d'administration fera savoir qu'il est opposé à l'application de cette prime de départ du président de Valeo, il faut que les choses soient claires et que chacun comprenne que l'heure est à faire preuve de responsabilité et ceux qui ne font pas preuve de responsabilité mettent en péril l'ensemble de notre système économique et social", a-t-il estimé.

L'ancien PDG de Valeo, Thierry Morin, remercié vendredi pour "divergences stratégiques" avec le conseil d'administration, doit percevoir une indemnité de départ de 3,2 millions d'euros.

L'Etat, actionnaire de l'équipementier automobile à hauteur de 8%, a récemment injecté 19 millions d'euros dans le groupe via le FSI et une prise de participation accrue au capital.

 

Première publication : 24/03/2009

COMMENTAIRE(S)