Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Lutte contre Boko Haram : des bombardements tchadiens au Nigeria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestations anti-MINUSMA : l'ONU ouvre une enquête

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le Who's who du procès Bettencourt

En savoir plus

TECH 24

Des technologies pour aider les malvoyants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Guillaume de Tonquédec, acteur chouchou des français

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Loi Macron : la France, impossible à réformer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Dette grecque : que peut faire Alexis Tsipras ?

En savoir plus

#ActuElles

Le combat du Laos contre la mortalité maternelle

En savoir plus

FOCUS

Le Golan en état d'alerte

En savoir plus

Amériques

Vingt-quatre barons de la drogue dans le collimateur

Dernière modification : 25/03/2009

Afin d'enrayer la violence liée aux cartels de drogue, qui aurait déjà fait un millier de morts en 2009, les autorités offrent jusqu'à 2 millions de dollars pour toute information conduisant à l'arrestation des plus gros trafiquants du pays.

AFP - Le Mexique offre de fortes récompenses, allant jusqu'à deux millions de dollars, pour la capture des principaux barons de la drogue, a annoncé lundi le journal officiel.
  
Le parquet mexicain a publié la liste de ces vingt-quatre trafiquants de cocaïne, qui appartiennent aux six cartels de drogue les plus importants du pays.
  
Les récompenses sont destinées à "toute personne qui fournira une information utile, exacte et opportune permettant d'aider efficacement à localiser et interpeller" ces trafiquants.
  
Parmi les personnes recherchées figurent notamment les dirigeants du cartel de Sinaloa, l'une des plus importantes mafias qui alimente les Etats-Unis, premier client de la production mondiale de cocaïne qui avoisine 950 tonnes par an.
  
Ce cartel serait dirigé par Joaquin Guzman, en fuite depuis son évasion en 2001 d'une prison de haute sécurité près de Guadalajara (ouest du Mexique). Ce baron de la drogue a récemment fait une entrée remarquée dans la liste des milliardaires mondiaux du magazine américain "Forbes".
  
Depuis sa prise de fonction en décembre 2006, le président mexicain Felipe Calderon a déployé plus de 36.000 militaires et policiers contre les cartels de drogue, qui se disputent le contrôle du trafic dans le pays et à destination des Etats-Unis.
  
La violence meurtrière liée aux cartels de drogue a causé plus de 5.300 morts au Mexique en 2008, selon les autorités, et déjà plus de 1.000 depuis le début de cette année, selon la presse.

Première publication : 24/03/2009

COMMENTAIRE(S)