Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Economie

La Britannique HSBC pourrait supprimer 1 200 emplois

Dernière modification : 25/03/2009

La banque britannique HSBC envisage de licencier 1 200 salariés - soit 2 % de ses effectifs au Royaume-Uni - afin de "s'adapter" à la crise économique. L'enseigne emploie 58 000 personnes dans le pays.

AFP - Le géant bancaire britannique HSBC a annoncé mercredi qu'il pourrait licencier jusqu'à 1.200 employés au Royaume-Uni, soit 2% de ses effectifs britanniques, pour s'"adapter" à la crise économique.
  
La banque, qui emploie 58.000 personnes au Royaume-Uni, a précisé que les suppressions de postes devraient toucher les activités de support (services administratifs et informatiques), mais pas les effectifs de ses agences.
  
"Nous devons prendre ces décisions difficiles pour nous adapter à un environnement et nous assurer que nous restons en bonne position pour aborder l'avenir", a justifié Paul Thurston, qui dirige les activités britanniques du groupe.
  
La banque a fait cette annonce en réaction à des fuites dans la presse, plusieurs quotidiens, dont le Daily Telegraph et City AM, ayant rapporté dans leurs éditions de mercredi que la banque s'apprêtait à supprimer un millier d'emplois au Royaume-Uni.

Première publication : 25/03/2009

COMMENTAIRE(S)