Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Princess Erika : le nouveau single d'une guerrière pacifique

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Migrations : les 28 à hue et à dia

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Manfred Weber, président du PPE, sur l'asile : "Sans solution européenne, tout finira dans le désordre"

En savoir plus

FOCUS

Les enfants volés de l'ex-RDA

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Guerre au Yémen : Paris organise une conférence humanitaire fin juin

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Migrations, sécurité et Brexit : les Européens réunis fin juin à Bruxelles

En savoir plus

L'ENTRETIEN

L’État turc est "extrêmement faible", selon l'historien Edhem Eldem

En savoir plus

L’invité du jour

Turquie : "Des fraudes sont possibles, mais qui ne remettent pas en cause le résultat"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L'économie turque en surchauffe

En savoir plus

Sports

Le Giro encore "très faisable", estime Armstrong, blessé

Dernière modification : 26/03/2009

La blessure à la clavicule du champion américain, consécutive à une chute sur le Tour de Castille-et-Leon, s'avère plus sérieuse que prévu. Opéré ce mercredi, il pense toutefois pouvoir participer au "Giro", en Italie, au mois de mai.

AFP - La fracture de la clavicule droite de Lance Armstrong est "un peu plus sérieuse" et moins nette que prévu, ont indiqué mardi le cycliste américain, qui devait être opéré mercredi matin à Austin (Texas, sud des Etats-Unis), et son équipe Astana.

"La clavicule est brisée en un peu plus de morceaux que nous pensions à l'origine", a indiqué, sur le site internet de son équipe, Armstrong, qui s'est blessé lundi en chutant lors de la 1re étape du Tour de Castille-et-Leon.

"Je me fais opérer (mercredi) à 07H00 (12H00 GMT), ça va durer 2-3 heures. Quand j'en sors, je ne dois absolument rien faire pendant 72 heures. A ce moment-là, je serai de nouveau examiné et peut-être que 3-4 jours après, je pourrais faire du vélo d'intérieur", a expliqué Armstrong.

Si cette blessure compromet son retour au premier plan après trois ans d'absence du peloton, le septuple vainqueur du Tour (1999 à 2005), âgé de 37 ans, pense que le Tour d'Italie est "encore très faisable".

"C'est une blessure très courante chez le cycliste et on sait que des coureurs ont repris le vélo après deux semaines, d'autres après deux mois", a souligné le Texan.

"Et même si j'allais au Giro mal préparé et que je m'en servais de préparation pour d'autres courses, ça m'irait très bien aussi", a-t-il ajouté.

L'Américain, qui va être opéré par le chirurgien Doug Elenz, a chuté avec plusieurs autres coureurs lundi à environ une vingtaine de kilomètres de Baltanas, ville d'arrivée de la 1re étape du Tour de Castille-et-Leon.

Avant cette chute, son programme, qui restait à préciser pour le mois d'avril, était basé sur une participation au Tour d'Italie (9 mai-1er juin), puis au Tour de France, dont le départ sera donné le 4 juillet à Monaco.

L'épreuve espagnole était la quatrième à laquelle Armstrong prenait part depuis l'annonce de son retour à la compétition en septembre.

Il avait couru le Tour Down under en Australie en janvier, le Tour de Californie en février et Milan-Sanremo, deux jours avant son accident.

Première publication : 25/03/2009