Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Les sociétés militaires privées russes : le bras armé caché du Kremlin

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mode : les tendances de l’été

En savoir plus

DÉBAT

Turquie : l'offensive contre l'EI et le PKK s'intensifie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, son avocat et le viol conjugal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Slogans"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Crise grecque : Varoufakis préparait un "plan B"

En savoir plus

DÉBAT

Raids turcs en Irak et en Syrie : l'offensive contre l'OEI et le PKK s'intensifie (Partie 2)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Reims : emballement autour d'une agression

En savoir plus

FOCUS

Les stigmates de manifestations "anti-Charlie" toujours visibles dans le sud du Niger

En savoir plus

Asie - pacifique

Le Japon enregistre une nouvelle chute record de ses exportations

Dernière modification : 25/03/2009

Les exportations japonaises ont enregistré une nouvelle chute record en février, reculant de près de 50 % sur un an. La balance commerciale du pays est, en revanche, redevenue positive, grâce à un brusque recul des importations.

AFP - Les exportations japonaises ont subi en février un nouveau plongeon record de 49,4% sur un an sur fond de crise mondiale, mais la balance commerciale est tout de même revenue dans le vert après quatre déficits consécutifs, a annoncé mercredi le ministère des Finances.
  
Le Japon a enregistré en février un excécent commercial de 82,35 milliards de yens (633 millions d'euros), en repli de 91,2% sur un an. Les économistes s'attendaient au contraire, en moyenne, à un déficit commercial de 13,7 milliards de yens, selon un sondage réalisé par DowJones Newswires.
  
Les exportations ont dégringolé de 49,4% à 6.973,68 milliards de yens, battant le précédent record de baisse inscrit en janvier (-45,7%). Les exportations vers les Etats-Unis ont plongé de 58,4%, celles vers l'Union européenne de 54,7% et celles vers le reste de l'Asie de 46,3%.
  
Les exportations totales de voitures ont dévissé de 72,9%, celles de semiconducteurs de 51,1%, celles de téléviseurs de 63,0%.
  
Le retour dans le vert de la balance commerciale s'explique uniquement par un brusque recul des importations, lié au ralentissement économique et à la baisse des cours des matières premières et de l'énergie. Les importations ont diminué en février de 43,0% sur un an, à 3.443,10 milliards de yens, notamment en raison de la chute des achats de pétrole (-64,7%).
  
Minée par cette érosion sans précédent des exportations, ainsi que par la diminution des investissements qui en résulte, l'économie japonaise est entrée en récession au troisième trimestre 2008. Au quatrième trimestre, elle a connu sa pire contraction depuis le choc pétrolier de 1974 (-12,1% en rythme annuel).

Première publication : 25/03/2009

COMMENTAIRE(S)