Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Sports

Le maxi procès du "Calciopoli" s'ouvre à Naples

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 25/03/2009

Le plus grand procès du football italien vient de s'ouvrir à Naples. Une trentaine de personnalités du Calcio, dont des dirigeants de clubs, des représentants de la fédération et des arbitres sont accusés d'avoir truqué des matchs.

C’est la publication par la presse italienne d’écoutes téléphoniques entre Luciano Moggi, ex-directeur de la Juventus, et Pierluigi Pairetto, chargé par la Fédération italienne de football de sélectionner les arbitres pour les rencontres, qui a mis le feu aux poudres.

 

Une rocambolesque histoire de connivence entre dirigeants, présidents de fédérations et arbitres, est mis au jour. En échange de pots de vin, des arbitres pénalisaient des joueurs en les avertissant pour qu’ils écopent de matchs de suspensions lors des journées suivantes.

 

Au total, une trentaine d'inculpés vont se relayer à la barre d'un maxi procès présidé par un jury composé uniquement de femmes. Les "petits" clubs de Lecce, de l'AS Roma, Salernitana, Atalanta et Bologne, s'estiment victimes de la fraude et se sont constitués partie civile, en compagnie de la Fédération italienne.

 

La défense de "Big Luciano" a demandé au parquet de déplacer le procès à Rome, compte tenu du fait que la Ligue professionel de football italien (Covisoc), la Fédération italienne (Figc) ont leur siège dans la Ville éternelle. L’avocat de la défense a aussi invoqué des vices de procédure afin de retarder encore un peu plus un procès qui s'annonce long et pénible. La première séance avait déjà été reportée pour raisons administratives.

 

Des sanctions ont déjà été prises par la Fédération italienne de football, en 2006. La Juventus avait été déchue de son titre de champion d’Italie 2005-2006, puis reléguée en Série B avec 9 points de pénalité.

Après avoir été menacés de la même sanction, la Fiorentina, la Reggina, l'AC Milan et la Lazio Rome avaient finalement pu rester en Série A avec respectivement 15, 11, 8 et 3 points de pénalité.

 

Mais pour Paolo Avanti, journaliste sur le site Internet Gazzetta dello Sport.it, le verdict risque d'être interprété comme une cabale contre les clubs condamnés.

 

"Si la Juventus est lourdement condamnée, cela confirmera l'ampleur du scandale mais le risque est que la sentence soit interprétée comme une attaque contre le club turinois, qui deviendra une victime."

 

Les prochaines audiences auront lieu les 7 et 10 avril, à Naples.

Première publication : 25/03/2009

COMMENTAIRE(S)