Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Première incursion terrestre d’un commando israélien à Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Sports

Le maxi procès du "Calciopoli" s'ouvre à Naples

©

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 25/03/2009

Le plus grand procès du football italien vient de s'ouvrir à Naples. Une trentaine de personnalités du Calcio, dont des dirigeants de clubs, des représentants de la fédération et des arbitres sont accusés d'avoir truqué des matchs.

C’est la publication par la presse italienne d’écoutes téléphoniques entre Luciano Moggi, ex-directeur de la Juventus, et Pierluigi Pairetto, chargé par la Fédération italienne de football de sélectionner les arbitres pour les rencontres, qui a mis le feu aux poudres.

 

Une rocambolesque histoire de connivence entre dirigeants, présidents de fédérations et arbitres, est mis au jour. En échange de pots de vin, des arbitres pénalisaient des joueurs en les avertissant pour qu’ils écopent de matchs de suspensions lors des journées suivantes.

 

Au total, une trentaine d'inculpés vont se relayer à la barre d'un maxi procès présidé par un jury composé uniquement de femmes. Les "petits" clubs de Lecce, de l'AS Roma, Salernitana, Atalanta et Bologne, s'estiment victimes de la fraude et se sont constitués partie civile, en compagnie de la Fédération italienne.

 

La défense de "Big Luciano" a demandé au parquet de déplacer le procès à Rome, compte tenu du fait que la Ligue professionel de football italien (Covisoc), la Fédération italienne (Figc) ont leur siège dans la Ville éternelle. L’avocat de la défense a aussi invoqué des vices de procédure afin de retarder encore un peu plus un procès qui s'annonce long et pénible. La première séance avait déjà été reportée pour raisons administratives.

 

Des sanctions ont déjà été prises par la Fédération italienne de football, en 2006. La Juventus avait été déchue de son titre de champion d’Italie 2005-2006, puis reléguée en Série B avec 9 points de pénalité.

Après avoir été menacés de la même sanction, la Fiorentina, la Reggina, l'AC Milan et la Lazio Rome avaient finalement pu rester en Série A avec respectivement 15, 11, 8 et 3 points de pénalité.

 

Mais pour Paolo Avanti, journaliste sur le site Internet Gazzetta dello Sport.it, le verdict risque d'être interprété comme une cabale contre les clubs condamnés.

 

"Si la Juventus est lourdement condamnée, cela confirmera l'ampleur du scandale mais le risque est que la sentence soit interprétée comme une attaque contre le club turinois, qui deviendra une victime."

 

Les prochaines audiences auront lieu les 7 et 10 avril, à Naples.

Première publication : 25/03/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)