Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

FRANCE

Le Pen réitère ses propos sur les chambres à gaz, "détail" de l'Histoire

Vidéo par Julien FANCIULLI

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 26/03/2009

Le leader du Front national, Jean-Marie Le Pen, a réaffirmé au Parlement européen que c'était une "évidence" que les chambres à gaz étaient un "détail de l'Histoire". Il a déjà été condamné pour des propos similaires.

A quelques mois des élections européennes, le président du Front national, Jean-Marie Le Pen, a réaffirmé mercredi devant le Parlement européen que les chambres à gaz étaient un "détail" de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, propos pour lesquels il avait déjà été condamné à 183 00 euros d’amende en France.

 

"Je me suis borné à dire que les chambres à gaz étaient un détail de l'Histoire de la guerre mondiale, ce qui est une évidence", a-t-il déclaré au Parlement européen, sous des huées indignées provenant des bancs de l'hémicycle.

 

Cette nouvelle sortie intervient alors qu’il est au centre d'une polémique, née de la possibilité qui lui est offerte par le privilège de l’âge de présider la prochaine session inaugurale du Parlement européen. Le leader frontiste a dérapé alors qu’il réagissait à "des accusations diffamatoires" de la part du président du groupe socialiste Martin Schulz. Ce dernier s’était dit préoccupé "par le fait qu'un négationniste de l'Holocauste puisse présider la session inaugurale du Parlement européen", le qualifiant au passage de "vieux fasciste".

 

"Un cinglé, un malade obsessionnel du négationnisme"

 

Le député européen Daniel Cohn-Bendit a réagi sur l’antenne de FRANCE 24, en qualifiant le chef de l’extrême droite française "de cinglé et de malade obsessionnel du négationnisme, quand il veut bouffer du juif, il bouffe du juif. Il faut tout faire pour qu’il ne soit pas élu au Parlement européen". Le co-président des Verts a reconnu que l’immunité qui protège la liberté d’expression des eurodéputés permet de tels discours, non sans affirmer qu’il ne faut pas la limiter car "cela reviendrait à toucher une des libertés fondamentales des représentants du peuple".

 

Ce dérapage savamment contrôlé de Jean-Marie Le Pen offre une tribune médiatique inespérée à un parti marginalisé sur le plan électoral, abandonné par une partie de ses cadres et en proie à de grandes difficultés financières. Les chambres à gaz sont un des thèmes favoris du leader frontiste, qui avait minimisé leur importance pour la première fois en 1987, avant de récidiver dix ans plus tard. Il a été, à plusieurs reprises, condamné pour ses propos.

 

Première publication : 25/03/2009

COMMENTAIRE(S)