Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Baptême du feu pour Donald Trump et Emmanuel Macron devant l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : l’opposante Diane Rwigara sort du silence

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Florian Philippot : "La refondation du FN se passe assez mal"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Kalfon : "On peut faire de la politique en dehors du 7e arrondissement de Paris"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marc Dugain explore la face sombre de l'Amérique des Kennedy

En savoir plus

FOCUS

Un an après les JO, Rio de Janeiro gangrenée par la crise et la violence

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Waszczykowski : "Les mots de Macron envers la Pologne n'étaient pas nécessaires"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

ONU : comment l'organisation est-elle financée ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Baptêmes du feu à l'ONU"

En savoir plus

Moyen-Orient

Les négociations sur le soldat Gilad Shalit reprennent en Égypte

Dernière modification : 25/03/2009

Les négociations sur la libération du soldat israélien Gilad Shalit ont repris entre le Hamas et l'État hébreu par l'intermédiaire de l'Égypte. Une délégation du Hamas se trouve actuellement au Caire afin de poursuivre les discussions.

REUTERS - Le Hamas a repris mercredi des négociations indirectes avec Israël sur l'échange de Gilad Shalit, le soldat israélien qu'il détient, contre un groupe de Palestiniens prisonniers des Israéliens, a déclaré Ali Barakeh, un responsable du Hamas.

 

Une délégation du Hamas se trouve au Caire afin de poursuivre les discussions, a-t-il ajouté.

 

"Les contacts par le truchement de l'Egypte avec le gouvernement Olmert ont repris", dit Barakeh dans une déclaration.

 

A Jérusalem, Mark Regev, porte-parole du Premier ministre israélien Ehud Olmert, a déclaré: "Il 'y a rien que nous puissions dire sur cette question pour le moment".

 

Les négociations menées par l'intermédiaire de l'Egypte ont été rompues ce mois-ci lorsque Olmert a refusé la libération de 1.400 détenus palestiniens, dont 450 environ qui purgent des peines de longue durée.
 

Première publication : 25/03/2009

COMMENTAIRE(S)