Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Yémen : des milliers de réfugiés affluent à Djibouti

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Christianophobie" : un mots qui fait peur..

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton entre en piste pour 2016 - Les élections législatives au Royaume-Uni

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Naufrages de migrants : l'Europe passive ou impuissante ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Manuel Valls contre le racisme et l'antisémitisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle américaine 2016 : l'économie dans la campagne

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Nokia s'offre Alcatel-Lucent : les emplois menacés ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Afrique du Sud : les familles des mineurs de Marikana réclament justice

En savoir plus

Moyen-Orient

Les négociations sur le soldat Gilad Shalit reprennent en Égypte

Dernière modification : 25/03/2009

Les négociations sur la libération du soldat israélien Gilad Shalit ont repris entre le Hamas et l'État hébreu par l'intermédiaire de l'Égypte. Une délégation du Hamas se trouve actuellement au Caire afin de poursuivre les discussions.

REUTERS - Le Hamas a repris mercredi des négociations indirectes avec Israël sur l'échange de Gilad Shalit, le soldat israélien qu'il détient, contre un groupe de Palestiniens prisonniers des Israéliens, a déclaré Ali Barakeh, un responsable du Hamas.

 

Une délégation du Hamas se trouve au Caire afin de poursuivre les discussions, a-t-il ajouté.

 

"Les contacts par le truchement de l'Egypte avec le gouvernement Olmert ont repris", dit Barakeh dans une déclaration.

 

A Jérusalem, Mark Regev, porte-parole du Premier ministre israélien Ehud Olmert, a déclaré: "Il 'y a rien que nous puissions dire sur cette question pour le moment".

 

Les négociations menées par l'intermédiaire de l'Egypte ont été rompues ce mois-ci lorsque Olmert a refusé la libération de 1.400 détenus palestiniens, dont 450 environ qui purgent des peines de longue durée.
 

Première publication : 25/03/2009

COMMENTAIRE(S)