Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardifs sont rarement désintéressés"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Macron enfile des perles depuis le début de la campagne"

En savoir plus

FOCUS

Trois ans après l'annexion, un pont entre la Russie et la Crimée cher à Vladimir Poutine

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fellag : 60 ans d’histoire de l’Algérie revisités avec humour et tendresse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Brexit, début de l'implosion du Royaume-Uni ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Qatar va investir 5 milliards de livres au Royaume-Uni

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le mystère Fillon"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Maroc : après 5 mois de blocage, un gouvernement voit le jour

En savoir plus

Asie - pacifique

Sept morts dans un attentat près de la frontière pakistanaise

Dernière modification : 25/03/2009

Sept civils afghans ont été tués et neuf autres blessés lorsqu'une bombe a explosé au passage de leur minibus, dans la province de Khost, à proximité de la frontière pakistanaise, selon le ministère de l'Intérieur.

AFP - Sept civils afghans ont été tués et neuf blessés mercredi matin dans l'explosion d'une bombe au passage de leur bus, dans l'est du pays, a-t-on appris auprès du ministère de l'Intérieur.
  
L'attentat s'est déroulé dans la province de Khost (est), près de la frontière avec le Pakistan, où les insurgés sont assez actifs.
  
"Un minibus transportant des civils et se dirigeant vers la ville de Khost a été atteint par l'explosion d'une bombe dissimulée sur le bord de la route ce matin", a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Zemaraï Bashary.
  
"Sept civils ont été tués et neuf blessés dans cette attaque, menée par les ennemis de l'Afghanistan", un terme qui désigne les insurgés dans le langage officiel afghan, a-t-il ajouté.
  
Les violences des insurgés afghans, parmi lesquels les talibans chassés du pouvoir fin 2001 par une coalition emmenée par les Etats-Unis, ont redoublé d'intensité depuis deux ans malgré la présence de 75.000 soldats étrangers.

Première publication : 25/03/2009

COMMENTAIRE(S)