Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Trump contre la planète"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amis Britanniques, vous nous manquez déjà. Ou pas"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardives sont rarement désintéressées"

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence annuelle de l'AIPAC : quel avenir pour les relations israélo-américaines ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Macron enfile des perles depuis le début de la campagne"

En savoir plus

FOCUS

Trois ans après l'annexion, un pont entre la Russie et la Crimée cher à Vladimir Poutine

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fellag : 60 ans d’histoire de l’Algérie revisités avec humour et tendresse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Brexit, début de l'implosion du Royaume-Uni ?"

En savoir plus

Economie

Google supprime près de 200 postes dans le monde

Dernière modification : 26/03/2009

L'américain Google, qui dit avoir trop investi dans certains secteurs, va supprimer 200 postes dans le monde au sein de ses équipes chargées du marketing et de la vente. Déjà en janvier Google avait annoncé la suppression de 100 emplois.

AFP - Le groupe internet américain Google a annoncé jeudi qu'il allait supprimer près de 200 postes dans ses services ventes et marketing dans le monde, dans le souci d'améliorer l'efficacité de sa gestion.

 

"Google a grandi très vite, en très peu de temps. Quand les sociétés grandissent aussi vite, il est pratiquement impossible de tout faire bien", a fait valoir le vice-président de Google en charge des ventes et du développement, Omid Kordestani, sur le blog officiel du groupe.

 

"Dans certains domaines, nous avons créé des structures qui se chevauchent, ce qui conduit à des doublons et complique la prise de décision", a-t-il ajouté pour justifier ces suppressions de poste.

 

M. Kordestani, relevant que "la récession rend le moment (de ces suppressions d'emploi) encore plus difficile pour les 'Googleurs' concernés"', a précisé que tous les employés visés bénéficieraient d'un certain délai pour se recaser, soit chez Google soit à l'extérieur.

 

Déjà en janvier Google avait annoncé la suppression d'une centaine de postes de recruteurs, en raison du ralentissement du rythme de ses embauches.

 

Au 31 décembre, Google comptait 20.222 employés, dont 8.002 dans les ventes et le marketing.

 

L'action Google a gagné 2,68% à 353,29 dollars jeudi à la Bourse de New York.

 

Première publication : 26/03/2009

COMMENTAIRE(S)