Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Moyen-Orient

L'Otan et l'Iran renouent contact pour parler de l'Afghanistan

Vidéo par Cyrielle ABEHSERA

Dernière modification : 27/03/2009

Pour la première fois depuis 30 ans, l'Iran et l'Otan sont entrés en contact au siège de l'Alliance atlantique la semaine dernière pour discuter de la situation en Afghanistan avec qui Téhéran entretient des liens étroits.

AFP - L'Iran et l'Otan sont entrés en contact la semaine dernière pour la première fois depuis 30 ans et la chute du Chah, afin de discuter de la situation en Afghanistan au siège de l'Alliance atlantique, a annoncé jeudi le porte-parole de l'Otan.

"Un ambassadeur iranien a rencontré le secrétaire général adjoint de l'Otan pour les Affaires politiques Martin Erdmann", a déclaré James Appathurai à l'AFP, précisant qu'il "s'agissait d'un premier contact informel autour de l'Afghanistan".

"On n'a pas encore fixé de deuxième rendez-vous. Mais le fait que l'Iran a accepté de se rendre à la conférence internationale sur l'Afghanistan, le 31 mars à La Haye, est une bonne nouvelle et constitue une nouvelle étape dans la régionalisation de la question afghane", a-t-il poursuivi.

L'Iran a confirmé jeudi sa participation à la conférence organisée sous l'égide de l'ONU, à laquelle l'Otan doit elle-même participer de même que d'autres grands pays de la région, comme le Pakistan, l'Inde et la Chine.

L'initiative de cette conférence revient à la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton qui a appelé début mars l'Iran à y participer. En décembre 2008, l'Iran avait boudé une réunion internationale sur l'Afghanistan organisée par la France.

L'Iran entretient des liens étroits avec son voisin afghan, surtout avec ses populations chiites et persanophones du nord, mais était en revanche opposé au régime extrémiste sunnite des talibans.

La rencontre Otan-Iran à Bruxelles a été "la première depuis la chute du régime du Chah" et l'avènement de la République islamique, en décembre 1979, a souligné un autre responsable de l'Otan.

Qualifiant ces contacts d'"exploratoires", il a précisé que "les Iraniens s'intéressaient à une possible coopération sur l'Afghanistan" pour traiter des problèmes que posent à Téhéran l'afflux de réfugiés afghans et les activités des réseaux afghans de trafiquants de drogue, l'héroïne faisant des ravages en Iran.
 

Première publication : 26/03/2009

COMMENTAIRE(S)