Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Moyen-Orient

L'Otan et l'Iran renouent contact pour parler de l'Afghanistan

Vidéo par Cyrielle ABEHSERA

Dernière modification : 27/03/2009

Pour la première fois depuis 30 ans, l'Iran et l'Otan sont entrés en contact au siège de l'Alliance atlantique la semaine dernière pour discuter de la situation en Afghanistan avec qui Téhéran entretient des liens étroits.

AFP - L'Iran et l'Otan sont entrés en contact la semaine dernière pour la première fois depuis 30 ans et la chute du Chah, afin de discuter de la situation en Afghanistan au siège de l'Alliance atlantique, a annoncé jeudi le porte-parole de l'Otan.

"Un ambassadeur iranien a rencontré le secrétaire général adjoint de l'Otan pour les Affaires politiques Martin Erdmann", a déclaré James Appathurai à l'AFP, précisant qu'il "s'agissait d'un premier contact informel autour de l'Afghanistan".

"On n'a pas encore fixé de deuxième rendez-vous. Mais le fait que l'Iran a accepté de se rendre à la conférence internationale sur l'Afghanistan, le 31 mars à La Haye, est une bonne nouvelle et constitue une nouvelle étape dans la régionalisation de la question afghane", a-t-il poursuivi.

L'Iran a confirmé jeudi sa participation à la conférence organisée sous l'égide de l'ONU, à laquelle l'Otan doit elle-même participer de même que d'autres grands pays de la région, comme le Pakistan, l'Inde et la Chine.

L'initiative de cette conférence revient à la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton qui a appelé début mars l'Iran à y participer. En décembre 2008, l'Iran avait boudé une réunion internationale sur l'Afghanistan organisée par la France.

L'Iran entretient des liens étroits avec son voisin afghan, surtout avec ses populations chiites et persanophones du nord, mais était en revanche opposé au régime extrémiste sunnite des talibans.

La rencontre Otan-Iran à Bruxelles a été "la première depuis la chute du régime du Chah" et l'avènement de la République islamique, en décembre 1979, a souligné un autre responsable de l'Otan.

Qualifiant ces contacts d'"exploratoires", il a précisé que "les Iraniens s'intéressaient à une possible coopération sur l'Afghanistan" pour traiter des problèmes que posent à Téhéran l'afflux de réfugiés afghans et les activités des réseaux afghans de trafiquants de drogue, l'héroïne faisant des ravages en Iran.
 

Première publication : 26/03/2009

COMMENTAIRE(S)