Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

  • Un rassemblement pro-israélien organisé à Paris

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

Moyen-Orient

L'Otan et l'Iran renouent contact pour parler de l'Afghanistan

Vidéo par Cyrielle ABEHSERA

Dernière modification : 27/03/2009

Pour la première fois depuis 30 ans, l'Iran et l'Otan sont entrés en contact au siège de l'Alliance atlantique la semaine dernière pour discuter de la situation en Afghanistan avec qui Téhéran entretient des liens étroits.

AFP - L'Iran et l'Otan sont entrés en contact la semaine dernière pour la première fois depuis 30 ans et la chute du Chah, afin de discuter de la situation en Afghanistan au siège de l'Alliance atlantique, a annoncé jeudi le porte-parole de l'Otan.

"Un ambassadeur iranien a rencontré le secrétaire général adjoint de l'Otan pour les Affaires politiques Martin Erdmann", a déclaré James Appathurai à l'AFP, précisant qu'il "s'agissait d'un premier contact informel autour de l'Afghanistan".

"On n'a pas encore fixé de deuxième rendez-vous. Mais le fait que l'Iran a accepté de se rendre à la conférence internationale sur l'Afghanistan, le 31 mars à La Haye, est une bonne nouvelle et constitue une nouvelle étape dans la régionalisation de la question afghane", a-t-il poursuivi.

L'Iran a confirmé jeudi sa participation à la conférence organisée sous l'égide de l'ONU, à laquelle l'Otan doit elle-même participer de même que d'autres grands pays de la région, comme le Pakistan, l'Inde et la Chine.

L'initiative de cette conférence revient à la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton qui a appelé début mars l'Iran à y participer. En décembre 2008, l'Iran avait boudé une réunion internationale sur l'Afghanistan organisée par la France.

L'Iran entretient des liens étroits avec son voisin afghan, surtout avec ses populations chiites et persanophones du nord, mais était en revanche opposé au régime extrémiste sunnite des talibans.

La rencontre Otan-Iran à Bruxelles a été "la première depuis la chute du régime du Chah" et l'avènement de la République islamique, en décembre 1979, a souligné un autre responsable de l'Otan.

Qualifiant ces contacts d'"exploratoires", il a précisé que "les Iraniens s'intéressaient à une possible coopération sur l'Afghanistan" pour traiter des problèmes que posent à Téhéran l'afflux de réfugiés afghans et les activités des réseaux afghans de trafiquants de drogue, l'héroïne faisant des ravages en Iran.
 

Première publication : 26/03/2009

COMMENTAIRE(S)