Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Start-up, la tentation de l'étranger

En savoir plus

#ActuElles

Le vin a-t-il un sexe ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Enseignement numérique : la francophonie à la traîne !

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

MOOC, selfie ou enverdeur : le vocabulaire nouveau est arrivé

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Un tournant dans la crise ukrainienne ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Virus Ebola et budget français : psychose et combat diplomatique

En savoir plus

SUR LE NET

Ebola : une campagne contre la stigmatisation des Africains

En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Deux journalistes français jugés en Papouasie

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • Kobané : les États-Unis larguent des armes aux combattants kurdes

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

  • Foot européen : excepté la Juve, les cadors assurent

    En savoir plus

  • Ebola : l'aide-soignante espagnole n'a plus le virus

    En savoir plus

  • Débordé par l’afflux de réfugiés, le Liban verrouille sa frontière avec la Syrie

    En savoir plus

  • Serbie-Albanie : le Premier ministre albanais reporte sa visite à Belgrade

    En savoir plus

  • Maroc - Algérie : tirs à la frontière, un "incident grave" selon Rabat

    En savoir plus

  • En images : le marathon de Pékin noyé dans un nuage de pollution

    En savoir plus

  • L'Allemagne accepte de vendre à Israël des bateaux lance-missiles

    En savoir plus

  • L'Église ne parvient pas à un consensus sur les homosexuels et les divorcés

    En savoir plus

Amériques

Obama répond aux internautes sur l'économie

Dernière modification : 26/03/2009

Plus de 15 000 questions concernant l'économie américaine ont été postées sur le site Internet de la Maison blanche. Le président Barack Obama doit y répondre - en ligne - ce jeudi.

AFP - Le président Barack Obama répondra jeudi en ligne aux questions des internautes sur le site internet de la Maison Blanche, poursuivant sa campagne d'information du grand public sur ses recettes pour sortir l'économie américaine de la récession.
  
Mercredi, plus de 12.600 personnes avaient déjà soumis quelque 15.000 questions adressées à M. Obama sur le site de la Maison Blanche, whitehouse.gov/openforquestions.
  
Les internautes enregistrés sur le site étaient autorisés à voter pour leur question favorite, et plus de 460.000 votes avaient été recensés mercredi dans le cadre de cette expérience baptisée "réunion publique en ligne modérée par la communauté".
  
Dans une vidéo diffusée sur le site de la Maison Blanche, M. Obama a indiqué que son administration "voulait tenter quelque chose de différent".
  
"Nous allons nous servir d'internet pour tous vous faire venir à la Maison Blanche pour parler de l'économie", a-t-il ajouté.
  
"C'est une expérience mais c'est aussi une occasion intéressante pour moi de regarder un ordinateur et avoir une vision précise de ce qui préoccupe les Américains à travers le pays", a poursuivi M. Obama.
  
Parmi les questions ayant recueilli le plus de votes, figurait mercredi celle de "Bart", de Virginie (est): "Prévoyez-vous toujours de pénaliser les dirigeants de grandes entreprises qui transfèrent des emplois américains hors du pays?".
  
Autre question populaire, celle de "James", étudiant dans l'Indiana (nord): "Que fait le gouvernement pour rendre les études supérieures plus abordables pour les familles des classes moyenne ou défavorisée?".
  
Le président américain veut à tout prix convaincre ses compatriotes que le pays se remettra de sa pire récession depuis les années 30. Il a reconnu mardi au cours d'une conférence de presse que cela prendrait du temps, mais a plaidé la confiance dans la force fondamentale de l'économie américaine.

Première publication : 26/03/2009

COMMENTAIRE(S)