Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Tony Parker : "On n'a jamais eu autant de talents dans notre équipe"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Epidémie d'ébola : des tests de vaccins concluants

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

JO : Pékin est la 1ère ville à accueillir les jeux d’été et les jeux d’hiver

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

PKK et Groupe Etat Islamique : le double jeu d’Erdogan

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants à Calais : Paris et Londres unis mais démunis

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La Seine : le XXIème arrondissement de Paris

En savoir plus

FOCUS

Brésil : des cours par visioconférence au cœur de l’Amazonie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le petit prince", du livre à l'écran

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Syrie : "L'Armée de la conquête" à la recherche de respectabilité

En savoir plus

Amériques

Obama va envoyer 4 000 soldats américains supplémentaires

Dernière modification : 27/03/2009

Le président américain Barack Obama, qui a fait du front afghan une priorité internationale, va autoriser l'envoi de 4 000 soldats américains supplémentaires en Afghanistan pour entraîner les forces de sécurité afghanes.

AFP - Le président Barack Obama va autoriser l'envoi de 4.000 soldats américains supplémentaires en Afghanistan pour entraîner les forces de sécurité afghanes, dans le cadre de sa nouvelle stratégie, ont affirmé jeudi à l'AFP des responsables américains.

Cette brigade sera déployée "plus tard cette année", a déclaré un responsable de défense.

Barack Obama, qui a fait du front afghan une priorité internationale, a déjà autorisé fin février l'envoi de 17.000 soldats supplémentaires, en sus des 38.000 déjà déployés sur place, alors que les violences des insurgés ont redoublé d'intensité depuis deux ans.

La Maison Blanche s'apprête à révéler vendredi sa nouvelle stratégie en Afghanistan, qui prévoit d'étendre les efforts militaires, diplomatiques et économiques face à l'insurrection.
 

Première publication : 26/03/2009

COMMENTAIRE(S)