Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

4 morts dans des heurts au Nord-Ouest du Cameroun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Alep-est, à feu et à sang

En savoir plus

POLITIQUE

Primaire de la gauche : quelle est la stratégie de Manuel Valls ?

En savoir plus

POLITIQUE

Présidentielle-2017 : quelle gauche après Hollande ? (partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : avec "La Division d'or", à la conquête de Mossoul

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Demain tout commence" : Omar Sy, allô papa bobo !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Juan Manuel Santos : "Le processus de paix avec les Farc est irréversible"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Bain de sang à Alep"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La BCE toujours au chevet des marchés?

En savoir plus

Asie - pacifique

Pékin dénonce le rapport du Pentagone sur son développement militaire

Dernière modification : 26/03/2009

La Chine a qualifié de "grossière déformation de la réalité" le rapport du Pentagone qui affirme que le développement militaire du géant asiatique dans les domaines nucléaire, spatial et cybernétique menace l'équilibre régional en Asie.

AFP - La Chine a dénoncé jeudi le rapport publié la veille par le Pentagone sur la puissance militaire chinoise, le qualifiant de "grossière déformation de la réalité".

"C'est une grossière déformation de la réalité et la Chine s'y oppose", a déclaré à la presse le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Qin Gang.

"Ce rapport publié par les Américains continue à jouer sur le faux argument de la menace militaire chinoise", a-t-il ajouté.

Dans son rapport annuel sur la Chine, le département américain de la Défense estime que le développement militaire du géant asiatique dans les domaines nucléaire, spatial et cybernétique menace l'équilibre régional en Asie.

M. Qin a appelé les Etats-Unis à cesser sa publication "afin d'éviter de nuire davantage aux relations militaires bilatérales".

Dans la foulée de la publication du rapport, un porte-parole du Pentagone, Geoff Morrell, avait appelé mercredi de ses voeux "un dialogue militaire plus robuste" et "plus de contacts" avec la Chine, dont il a déploré le "manque de transparence" en matière de défense.

D'octobre à fin février, la Chine avait suspendu le dialogue militaire avec Washington pour protester contre des ventes d'armes des Etats-Unis à Taïwan d'une valeur de 6,5 milliards de dollars.

Pékin compte faire croître son budget militaire de 14,9% cette année, après une hausse de 17,6% en 2008, mais assure que ses intentions sont purement défensives.

Le dossier militaire et la question de Taïwan font partie des sujets de divergences récurrents entre les deux grandes puissances mondiales.

Jeudi, la Chine a également fait part de son vif mécontentement face à l'adoption d'une résolution par la Chambre des représentants américaine réaffirmant l'engagement des Etats-Unis envers la sécurité de Taïwan.

"Le Congrès américain a ignoré l'opposition déterminée de la Chine" en votant par acclamation mardi cette résolution promettant un "engagement inébranlable" envers le Taiwan Relations Act, adopté il y a 30 ans, a relevé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué sur son site internet.

"La partie chinoise exprime son fort mécontentement et a émis une protestation formelle auprès de la partie américaine", a indiqué Qin Gang, cité dans le communiqué.
 

Première publication : 26/03/2009

COMMENTAIRE(S)