Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Fabrice Arfi, auteur, "Le sens des affaires"

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile réagit à la condamnation d'Oscar Pistorius

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Brésil : à la conquête de l'électorat populaire

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le duo Pouyanné-Desmaret aux manettes de Total

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'EI : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak, mais à quel prix ?

En savoir plus

DÉBAT

Migrants illégaux : l'impasse à Calais, dans le nord de la France

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile mexicaine réclame la démission du président

En savoir plus

FOCUS

Mines d'uranium en Inde : les populations sacrifiées de Jadugoda

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Nouveaux jardins d'idées

En savoir plus

Asie - pacifique

Sept tribunaux islamiques ont ouvert dans la vallée de Swat

Vidéo par FRANCE 2

Dernière modification : 26/03/2009

Depuis la signature d'un accord entre Islamabad et le groupe de Taliban pakistanais qui contrôle la vallée de Swat, dans le nord-ouest du pays, le 16 février, sept tribunaux islamiques ont commencé à fonctionner en se référant à la charia.

AFP - Sept tribunaux islamiques ont commencé à fonctionner dans la vallée de Swat, dans le nord-ouest du Pakistan, aux termes d'un accord conclu entre les autorités et les talibans prévoyant l'application de la charia, ont annoncé mercredi des responsables locaux.

Cet accord, conclu le 16 février et très critiqué notamment par les alliés occidentaux du Pakistan, prévoyait que la loi islamique serait dorénavant la seule appliquée dans cette région en contrepartie d'une trêve.

Depuis près de deux ans, un groupe de talibans pakistanais conduit par un chef religieux, Maulana Fazlullah, menait une campagne armée dans la vallée de Swat, une région montagneuse autrefois très touristique, pour y imposer la charia.

L'accord négocié en février par les autorités locales, et validé par le gouvernement fédéral, visait à mettre fin aux combats entre l'armée et les talibans. Cette trêve est depuis globalement respectée.

"Sept qazis (juges) ont commencé à travailler dans les tribunaux islamiques à Swat", a déclaré à l'AFP un responsable de l'administration locale, Syed Mohammad Javed.

"Rien ne sera autorisé qui aille à l'encontre de la charia", a-t-il dit, précisant que ces tribunaux avaient commencé mardi à fonctionner sur la base de la loi islamique.

Les juges, a ajouté ce responsable, ont été désignés par les autorités locales après des consultations avec Soofi Mohammad, un chef religieux local réputé plus modéré que les talibans, qui avait négocié l'accord préalable à la trêve.

Cet accord avait suscité les inquiétudes des Etats-Unis et de l'Otan, qui avaient dit craindre qu'il n'encourage les talibans en lutte contre les autorités pakistanaises.

La vallée de Swat est voisine des zones tribales du nord-ouest du Pakistan, frontalières de l'Afghanistan, qui servent de refuge à des groupes de talibans, afghans et pakistanais, et à des combattants du réseau Al-Qaïda.
 

Première publication : 26/03/2009

COMMENTAIRE(S)