Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : un budget 2015 sur des œufs

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Himalayesque"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

  • En images : Hong Kong sous haute tension pour la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, assassiné en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Hervé Gaymard : "Il n'y aura pas de guerre des chefs à l'UMP"

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

Asie - pacifique

Sept tribunaux islamiques ont ouvert dans la vallée de Swat

Vidéo par FRANCE 2

Dernière modification : 26/03/2009

Depuis la signature d'un accord entre Islamabad et le groupe de Taliban pakistanais qui contrôle la vallée de Swat, dans le nord-ouest du pays, le 16 février, sept tribunaux islamiques ont commencé à fonctionner en se référant à la charia.

AFP - Sept tribunaux islamiques ont commencé à fonctionner dans la vallée de Swat, dans le nord-ouest du Pakistan, aux termes d'un accord conclu entre les autorités et les talibans prévoyant l'application de la charia, ont annoncé mercredi des responsables locaux.

Cet accord, conclu le 16 février et très critiqué notamment par les alliés occidentaux du Pakistan, prévoyait que la loi islamique serait dorénavant la seule appliquée dans cette région en contrepartie d'une trêve.

Depuis près de deux ans, un groupe de talibans pakistanais conduit par un chef religieux, Maulana Fazlullah, menait une campagne armée dans la vallée de Swat, une région montagneuse autrefois très touristique, pour y imposer la charia.

L'accord négocié en février par les autorités locales, et validé par le gouvernement fédéral, visait à mettre fin aux combats entre l'armée et les talibans. Cette trêve est depuis globalement respectée.

"Sept qazis (juges) ont commencé à travailler dans les tribunaux islamiques à Swat", a déclaré à l'AFP un responsable de l'administration locale, Syed Mohammad Javed.

"Rien ne sera autorisé qui aille à l'encontre de la charia", a-t-il dit, précisant que ces tribunaux avaient commencé mardi à fonctionner sur la base de la loi islamique.

Les juges, a ajouté ce responsable, ont été désignés par les autorités locales après des consultations avec Soofi Mohammad, un chef religieux local réputé plus modéré que les talibans, qui avait négocié l'accord préalable à la trêve.

Cet accord avait suscité les inquiétudes des Etats-Unis et de l'Otan, qui avaient dit craindre qu'il n'encourage les talibans en lutte contre les autorités pakistanaises.

La vallée de Swat est voisine des zones tribales du nord-ouest du Pakistan, frontalières de l'Afghanistan, qui servent de refuge à des groupes de talibans, afghans et pakistanais, et à des combattants du réseau Al-Qaïda.
 

Première publication : 26/03/2009

COMMENTAIRE(S)