Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

Asie - pacifique

Sept tribunaux islamiques ont ouvert dans la vallée de Swat

Vidéo par FRANCE 2

Dernière modification : 26/03/2009

Depuis la signature d'un accord entre Islamabad et le groupe de Taliban pakistanais qui contrôle la vallée de Swat, dans le nord-ouest du pays, le 16 février, sept tribunaux islamiques ont commencé à fonctionner en se référant à la charia.

AFP - Sept tribunaux islamiques ont commencé à fonctionner dans la vallée de Swat, dans le nord-ouest du Pakistan, aux termes d'un accord conclu entre les autorités et les talibans prévoyant l'application de la charia, ont annoncé mercredi des responsables locaux.

Cet accord, conclu le 16 février et très critiqué notamment par les alliés occidentaux du Pakistan, prévoyait que la loi islamique serait dorénavant la seule appliquée dans cette région en contrepartie d'une trêve.

Depuis près de deux ans, un groupe de talibans pakistanais conduit par un chef religieux, Maulana Fazlullah, menait une campagne armée dans la vallée de Swat, une région montagneuse autrefois très touristique, pour y imposer la charia.

L'accord négocié en février par les autorités locales, et validé par le gouvernement fédéral, visait à mettre fin aux combats entre l'armée et les talibans. Cette trêve est depuis globalement respectée.

"Sept qazis (juges) ont commencé à travailler dans les tribunaux islamiques à Swat", a déclaré à l'AFP un responsable de l'administration locale, Syed Mohammad Javed.

"Rien ne sera autorisé qui aille à l'encontre de la charia", a-t-il dit, précisant que ces tribunaux avaient commencé mardi à fonctionner sur la base de la loi islamique.

Les juges, a ajouté ce responsable, ont été désignés par les autorités locales après des consultations avec Soofi Mohammad, un chef religieux local réputé plus modéré que les talibans, qui avait négocié l'accord préalable à la trêve.

Cet accord avait suscité les inquiétudes des Etats-Unis et de l'Otan, qui avaient dit craindre qu'il n'encourage les talibans en lutte contre les autorités pakistanaises.

La vallée de Swat est voisine des zones tribales du nord-ouest du Pakistan, frontalières de l'Afghanistan, qui servent de refuge à des groupes de talibans, afghans et pakistanais, et à des combattants du réseau Al-Qaïda.
 

Première publication : 26/03/2009

COMMENTAIRE(S)