Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

EUROPE

Un homme inculpé du meurtre des deux soldats britanniques

Dernière modification : 27/03/2009

Issu de la mouvance républicaine qui conteste le partage du pouvoir entre le Sinn Féin et les protestants unionistes pro-Britanniques, Colin Duffy a été inculpé pour le meurtre de deux soldats britanniques en Irlande du Nord, le 7 mars.

AFP - Un homme de 41 ans a été inculpé du meurtre, le 7 mars, de deux soldats britanniques devant leur caserne en Irlande du Nord, a annoncé jeudi soir la police de Belfast.
  
"Un homme de 41 ans a été inculpé ce (jeudi) soir de (...) deux meurtres, de cinq tentatives de meurtre et de possession d'arme à feu et de munitions avec l'intention d'attenter à la vie", a déclaré une porte-parole de la police.
  
Ces inculpations sont liées à l'assassinat de deux soldats britanniques, abattus le 7 mars devant leur caserne de Masserene, au nord-ouest de Belfast. L'attentat avait également fait plusieurs blessés.
  
Selon l'agence de presse britannique Press Association (PA), l'inculpé est Colin Duffy, une figure de la mouvance républicaine qui a pris ses distances avec le Sinn Fein, principal parti politique républicain, depuis que ce dernier a accepté de partager le pouvoir en Irlande du Nord avec les protestants unionistes pro-Britanniques.
  
L'homme devrait être déféré devant un tribunal vendredi, selon la police.
  
Le meurtre des deux soldats avait été revendiqué par l'IRA-Véritable, un groupuscule dissident de l'Armée républicaine irlandaise (IRA) ayant fait scission en 1997 et qui s'oppose au processus de paix ayant abouti au partage du pouvoir dans la province sous domination britannique.
  
L'assassinat avait été suivi, 48 heures plus tard, du meurtre d'un agent de police, Stephen Caroll, revendiqué par un autre groupuscule républicain opposé au processus de paix, l'IRA-Continuité, et pour lequel trois personnes ont été inculpées.
  
Ces attentats, les premiers à viser des membres des forces de sécurité depuis plus de dix ans, avaient suscité des inquiétudes sur une reprise du conflit en Irlande du Nord, qui a pris fin en 1998, après une trentaine d'années de violences, avec un accord de partage du pouvoir entre les ennemis d'hier, républicains catholiques et unionistes protestants.
  
Colin Duffy avait été arrêté le 14 mars puis relâché mercredi - en même temps que cinq autres personnes arrêtées en lien avec les trois assassinats - après avoir avoir contesté avec succès la prolongation de sa détention provisoire devant un tribunal. Il a été immédiatement arrêté de nouveau.
  
Sa première arrestation avait déclenché des heurts entre des jeunes et la police, qui avait essuyé des jets de cocktail molotov près du domicile de Duffy, au sud-ouest de Belfast.
  
Duffy s'était fait connaître après avoir été acquitté dans les années 90 du meurtre, revendiqué par l'IRA, d'un soldat britannique, lorsqu'il était apparu qu'un des témoins-clés était un paramilitaire unioniste pro-britannique.
  
Il avait été à nouveau arrêté après le meurtre en 1997, de nouveau revendiqué par l'IRA, de deux policiers, mais l'enquête contre lui n'avait pas abouti.
  

Première publication : 27/03/2009

COMMENTAIRE(S)