Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Mark Carney vole au secours de l'économie britannique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Du "Brexit" au "Borexit"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les Français disent oui à l'Europe"

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni post-Brexit : les travaillistes et conservateurs en pleine crise (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni post-Brexit : travaillistes et conservateurs en pleine crise (partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

"Le Brexit est un vote xénophobe, il révèle une coupure du Royaume-Uni en deux"

En savoir plus

POLITIQUE

"L’Europe est une famille de peuples, libres de vivre ensemble ou de partir"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Brexit : "Chacun doit mener sa vie comme il l'entend"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Matthew McConaughey en pleine guerre de Sécession dans "Free State of Jones"

En savoir plus

Asie - pacifique

Américains et Japonais se penchent sur le dossier nord-coréen

Dernière modification : 28/03/2009

Préoccupés par le lancement du "satellite de télécommunications" nord-coréen, les États-Unis et le Japon ont entamé des entretiens sur le programme nucléaire de Pyongyang. Des discussions auxquelles doit être associée la Corée du Sud.

AFP - Les responsables des délégations japonaise et américaine aux négociations à six sur le programme nucléaire nord-coréen ont entamé vendredi à Washington une série d'entretiens sur la situation en Corée du Nord, a-t-on appris auprès du département d'Etat.

"Toutes les questions liées à la Corée du Nord seront discutées avec les Japonais", a précisé à l'AFP un porte-parole du département d'Etat, Robert Wood.

Cette rencontre intervient en période de forte tension, alors que la Corée du Nord a annoncé qu'elle s'apprêtait à mettre en orbite un "satellite de télécommunications", que les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud soupçonnent d'être en fait un essai de missile à longue portée de type Taopodong-2.

La délégation japonaise est emmenée par le directeur général du ministère japonais des Affaires étrangères, Akitaka Saiki. Les Etats-unis étaient représentés par le nouvel émissaire américain pour la Corée du Nord, Stephen Bosworth, et le représentant des Etats-Unis aux négociations à Six (Etats-Unis, Chine, Japon, Russie et deux Corées), Sung Kim.

Cette rencontre devait être suivie plus tard dans l'après-midi par une autre réunion bilatérale des deux responsables américains avec le chef des négociateurs sud-coréens, Wi Sung-lak.

Un dîner trilatéral était ensuite prévu.

Première publication : 28/03/2009

COMMENTAIRE(S)