Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

La France va-t-elle rendre à Alger sa collection de crânes d’Algériens du XIXème siècle ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les 7 mercenaires", il était une deuxième fois dans l’Ouest

En savoir plus

FACE À FACE

Les révélations de Buisson, nouveau coup dur pour Sarkozy ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Opep : le bras de fer entre l'Arabie saoudite et l'Iran continue

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Shimon Peres, ou la bataille "domquichottesque" pour la paix"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nicolas Sarkozy, ses amis, ses affaires, ses emmerdes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la Toile

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Débat Juncker - Schulz : "Quel avenir pour l'Europe ?"

En savoir plus

LE DÉBAT

Débat Clinton - Trump : qui a gagné le premier round ?

En savoir plus

Asie - pacifique

Le président Karzaï en "accord total" avec la stratégie d'Obama

Vidéo par Claire BILLET

Dernière modification : 29/03/2009

Le plan pour l'Afghanistan, présenté vendredi par Barack Obama, correspond "exactement [à] ce qu'attend le peuple afghan", a affirmé le président Hamid Karzaï, qui s'est par ailleurs félicité de l'idée d'associer l'Iran au dossier.

REUTERS - Le président afghan Hamid Karzaï s'est dit samedi "en accord total" avec la nouvelle stratégie des Etats-Unis pour l'Afghanistan, présentée la veille par Barack Obama.

Il a en outre estimé qu'inviter l'Iran à participer à un groupe de contact sur le dossier afghan, comme l'a proposé le président américain, était "une chose positive".

"C'est exactement ce qu'attend le peuple afghan", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à Kaboul, à propos des nouveaux plans de Washington.

"Le projet d'inclure l'Iran dans une approche régionale, que les Etats-Unis ont souligné, est une chose positive et nous espérons saisir cette occasion pour le bien de l'Afghanistan", a poursuivi Karzaï.

Obama a proposé vendredi la création d'un groupe de contact sur l'Afghanistan incluant l'Iran, la Russie, la Chine et l'Inde, ainsi que les alliés américains de l'Otan, qui ont tous, selon lui, leur rôle à jouer dans la stabilisation de la région.

Jugeant la situation en Afghanistan "de plus en plus dangereuse", il a insisté sur la priorité accordée à la lutte contre les islamistes d'Al Qaïda et à une approche régionale de la question afghane intégrant le Pakistan voisin.

Le contingent américain, a-t-il annoncé, va en outre mettre l'accent sur la formation de l'armée afghane, appelée à prendre le relais à terme pour permettre le retour des GIs.
 

Première publication : 28/03/2009

COMMENTAIRE(S)