Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Hugh Jackman dans "Chappie" : enfin un rôle de méchant!

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Départementales : l'UMP et le PS vent debout contre le FN

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "La situation s'est beaucoup améliorée"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Netanyahou divise à Washington

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : les enfants soldats de l'EI

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président tchadien promet "d'anéantir boko haram"

En savoir plus

FACE À FACE

Hollande : pas de "solution magique" contre le chômage

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La locomotive chinoise ralentit

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Fessée : une tradition française?

En savoir plus

EUROPE

Des dizaines de milliers d'Espagnols manifestent contre l'avortement

Vidéo par Adeline PERCEPT

Dernière modification : 29/03/2009

L'Espagne connaît, ce samedi, sa première grande manifestation contre la légalisation de l'avortement souhaitée par le gouvernement. Des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les rues de Madrid à l'appel, notamment, de l'Église.

AFP - Plusieurs dizaines de milliers de manifestants anti-avortement défilaient dimanche à la mi-journée à Madrid pour protester contre un projet du gouvernement socialiste espagnol de libéraliser l'avortement, a constaté un journaliste de l'AFP.
   
La manifestation a démarré vers 12H00 (10H00 GMT) devant le siège du ministère de l'Egalité, à l'origine du projet de réforme de l'avortement, dans la rue Alcala, en plein centre de la capitale et devait aboutir sur la Plaza de Neptuno, près du musée du Prado.
   
Des personnes âgées, des familles avec enfants et poussettes, marchaient dans le calme, beaucoup coiffées de casquettes de couleur rouge "symbole de force et de célébration de la vie", distribuées par les organisateurs, Médecins pour la vie, Provida Madrid et HazteOir ("Fais toi entendre").
   
En tête de cortège, deux grandes pancartes proclamaient: "Il n'existe pas de droit de tuer, il existe un droit de vivre", "Femme oui, avortement non".
   
Il s'agit de la première grande manifestation contre le projet du gouvernement de José Luis Rodriguez Zapatero de rendre l'interruption volontaire de grossesse (IVG) pleinement légale dans un délai limité comme c'est le cas dans la plupart des pays européens.
   
Actuellement, l'avortement n'est autorisé en Espagne qu'en cas de viol dans un délai maximum de 12 semaines de grossesse, de malformations du foetus (22 semaines) ou en cas de "danger pour la santé physique ou psychique de la mère" (sans limitation de temps).
   
Cette dernière disposition est celle invoquée pour une écrasante majorité des interruptions volontaires de grossesse pratiquées en Espagne.
   
Ce projet suscite également l'hostilité de l'église catholique qui a lancé une campagne publicitaire choc suggérant que les animaux en voie de disparition comme les lynx sont mieux protégés que les embryons humains en Espagne.
  

Première publication : 29/03/2009

COMMENTAIRE(S)