Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nigéria : de l’inquiétude à la colère

En savoir plus

LE DÉBAT

Débat sur les armes aux États-Unis : une législation à redéfinir ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Débat sur les armes aux États-Unis : une législation à redéfinir ? (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Rythme des réformes : Emmanuel Macron ne veut pas ralentir

En savoir plus

FOCUS

"La rue, c’est la jungle" : quels dispositifs pour les sans-abri ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Manu Payet, paré pour les César

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'antisèche de Trump pour être sympathique devant les survivants d'une fusillade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Air France : le tour de chauffe des syndicats

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La France craint un "cataclysme" en Syrie

En savoir plus

Amériques

Un homme tue six personnes dans une maison de retraite

Dernière modification : 30/03/2009

Les médias locaux rapportent qu'un homme a abattu six personnes et en a blessé trois autres au cours d'une fusillade dans la maison de retraite de Carthage, en Caroline du Nord.

AFP - Un tireur a tué six personnes et en a blessé trois autres, dont un policier, dimanche matin au cours d'une fusillade dans une maison de retraite à Carthage (Caroline du Nord, sud-est), a annoncé un média local citant des sources policières.

Le tireur a été blessé dans la fusillade et conduit à l'hôpital local avec les autres blessés, a rapporté la chaîne de télévision WRAL.

La police n'a pas immédiatement précisé le mobile de cette attaque meurtrière ou les éventuels liens du tireur avec la maison de retraite.

On ignore l'identité et l'âge des victimes.

L'attaque a eu lieu dans une maison de repos, de retraite et de traitement des malades d'Alzheimer, d'une capacité de 90 lits.

Le tireur, dont la police n'a pas cité le nom, est entré dans l'établissement vers 10H00 du matin et a fait feu, a indiqué à la télévision le chef de la police de Carthage, Chris McKenzie.
 

Première publication : 29/03/2009

COMMENTAIRE(S)