Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Les marchés prudents après la victoire d'Angela Merkel

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le crépuscule d'Angela Merkel"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Sénat résiste à la vague Macron"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Macron signant les ordonnances : une mise en scène "à l'américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'île Maurice dépassée par le trafic de drogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La Catalogne en instance de divorce avec l'Espagne ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Législatives en Allemagne : indétrônable Merkel ?

En savoir plus

TECH 24

Ava, l'application qui donne de la voix aux sourds et malentendants

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Paris - Berlin : vers une vision commune de l'Europe ?

En savoir plus

Amériques

Un homme tue six personnes dans une maison de retraite

Dernière modification : 30/03/2009

Les médias locaux rapportent qu'un homme a abattu six personnes et en a blessé trois autres au cours d'une fusillade dans la maison de retraite de Carthage, en Caroline du Nord.

AFP - Un tireur a tué six personnes et en a blessé trois autres, dont un policier, dimanche matin au cours d'une fusillade dans une maison de retraite à Carthage (Caroline du Nord, sud-est), a annoncé un média local citant des sources policières.

Le tireur a été blessé dans la fusillade et conduit à l'hôpital local avec les autres blessés, a rapporté la chaîne de télévision WRAL.

La police n'a pas immédiatement précisé le mobile de cette attaque meurtrière ou les éventuels liens du tireur avec la maison de retraite.

On ignore l'identité et l'âge des victimes.

L'attaque a eu lieu dans une maison de repos, de retraite et de traitement des malades d'Alzheimer, d'une capacité de 90 lits.

Le tireur, dont la police n'a pas cité le nom, est entré dans l'établissement vers 10H00 du matin et a fait feu, a indiqué à la télévision le chef de la police de Carthage, Chris McKenzie.
 

Première publication : 29/03/2009

COMMENTAIRE(S)