Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

DÉBAT

La capitale française fait-elle le pari des arts ?

En savoir plus

Sports

Le Portugal à la peine, les autres favoris européens confirment

Dernière modification : 30/03/2009

À l'image des Pays-Bas (photo), de l'Espagne, de l'Italie ou encore de l'Allemagne, les nations favorites du Vieux Continent ont remporté la mise, lors de la cinquième journée des qualifications pour la Coupe du monde de football 2010.

AFP - La France, en difficulté dans son groupe, s'est replacée en l'emportant en Lituanie (1-0), tandis que les autres nations favorites ont également gagné, à l'image des Pays-Bas, de l'Allemagne ou l'Italie, samedi lors de la 5e journée de qualifications au Mondial-2010.

Groupe 1 : pression sur le Portugal

Le Portugal, qui recevait la Suède en soirée, devait d'autant plus l'emporter que les deux coleaders ont maintenu leur rythme: le Danemark s'est imposé à Malte (3-0) et la Hongrie en Albanie (1-0). Les deux premiers se retrouvent avec 10 points, alors que Portugal et Suède n'en comptent que cinq.

Groupe 2 : resserrement en tête

La Grèce demeure le leader mais son nul en Israël (1-1) permet à ce dernier, seule équipe invaincue, de rester au contact (9 points). Resserrement car la Suisse a rejoint la Grèce à 10 points après son succès en Moldavie (0-2). La Lettonie s'est imposée au Luxembourg et reste dans la course (7 points).

Groupe 3 : Irlande du Nord, leader surprise

L'Irlande du Nord a créé la surprise en prenant la tête du groupe (10 points), après avoir battu la Pologne (3-2), mais cette position pourrait être un effet d'optique puisqu'elle a joué six matches déjà. La République tchèque (8 points) a été tenue en échec en Slovénie (0-0) mais compte un match en moins. La Slovaquie (9 points) était exempte.

Groupe 4 : Allemagne et Russie faciles

L'Allemagne a comme prévu conservé sa première place en dominant le Liechtenstein (4-0, buts de Ballack, Jansen, Schweinsteiger et Podolski). Elle a toujours quatre points d'avance sur la Russie, qui a assuré l'essentiel contre l'Azerbaïdjan (2-0, buts de Pavlyuchenko et Zyryanov). Mauvaise opération en revanche pour le Pays de Galles, défait à domicile par la Finlande (0-2) qui lui passe devant au classement.

Groupe 5 : renversante Bosnie

En attendant le choc Espagne-Turquie en soirée, la Bosnie a frappé un grand coup avec une victoire 4-2 en Belgique. Elle en profite pour se repositionner en prenant provisoirement la 2e place avec 9 points. La Bosnie se pose dès lors en candidat sérieux pour cette 2e place, la première devant a priori échoir à l'Espagne. Dans le bas du classement, l'Arménie et l'Estonie se sont neutralisées (2-2).

Groupe 6: relâche

Les joutes de ce groupe reprennent mercredi, avec Angleterre-Ukraine, Andorre-Croatie et Kazakhstan-Belarus.

Groupe 7 : la Serbie fonce, la France revient

La Serbie, en s'imposant en Roumanie (2-3), reste solidement en tête (12 points), alors que pour les Roumains, scotchés à l'avant-dernière place (4 points), la qualification s'évapore. La France, elle, revient dans la course grâce à son succès en Lituanie (1-0, but de Ribéry). Avec sept points, elle est toujours derrière le pays balte (9 points) qu'elle recevra mercredi.

Groupe 8 : bonne opération pour l'Italie

Les champions du monde l'ont emporté sans coup férir au Monténégro (2-0, buts de Pirlo sur penalty et Pazzini) et profitent du nul de l'Eire face à la Bulgarie (1-1) pour prendre seuls la tête avec 13 points. Les Irlandais ont marqué dès la première minute, puis contre leur camp. Rendez-vous mercredi pour le choc Italie-Eire. Chypre a par ailleurs engrangé sa première victoire, face à la Géorgie, 2-1.

Groupe 9 : Oranje pressés

Les Pays-Bas ont poursuivi leur sans-faute en dominant l'Ecosse (3-0, buts de Huntelaar, Van Persie et Kuyt sur penalty). Ils détiennent désormais la bagatelle de huit points d'avance sur leur dauphin et victime du jour. Les Néerlandais reçoivent la Macédoine mercredi, et l'Ecosse l'Islande.

Première publication : 29/03/2009

COMMENTAIRE(S)