Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

WHO'S NEXT le salon international du prêt-à-porter et des accessoires de mode présente les collections de l'été 2015.

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

SUR LE NET

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Compatriotes"

En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les séparatistes ukrainiens ont remis les boîtes noires à la Malaisie

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

  • L’armée ukrainienne tente de reprendre le contrôle de Donetsk

    En savoir plus

  • Didier Drogba tout proche d’un retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cette presse égyptienne qui soutient Israël contre le Hamas

    En savoir plus

Asie - pacifique

Ouverture des débats de fond au procès du Khmer rouge "Douch"

Vidéo par Cyril PAYEN

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 31/03/2009

Soupçonné d'être l'ex-tortionnaire en chef du régime khmer, le Cambodgien "Douch" a entendu les chefs d'accusation retenus contre lui à l'ouverture des débats de fond du premier procès visant l'ex-dictature communiste de Pol Pot.

La cour spéciale cambodgienne parrainée par les Nations unies est entrée, lundi matin, dans le vif du sujet du procès de Kaing Guek Eav, plus connu sous le nom de "Douch". La première journée a été consacrée à la lecture des chefs d’accusation visant l’ex-chef du centre de rétention S-21 du régime khmer.

Escorté dans le boxe des accusés, "Douch" a salué respectueusement les juges. L’ancien instituteur a répondu poliment aux questions portant sur son identité. Il s’est ensuite vu notifier les chefs d’accusations dont il fait l'objet. Il est poursuivi pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité, torture et meurtres avec préméditation. Kaing Guek Eav, âgé de 66 ans, risque la prison à vie pour les 15 000 personnes torturées et exécutées au sein du centre de rétention S-21.

Le seul haut dirigeant à plaider coupable

Kaing Guek Eav est le premier des cinq haut dirigeants des Khmers rouges (1975-1979) a comparaître devant cette cour établie pour juger les crimes commis à l’époque. Cet ancien professeur de mathématiques devenu l’un des tortionnaires les plus emblématiques des Khmers rouges est le seul à plaider coupable. "Son témoignage est essentiel pour corroborer nos connaissances qui sont encore très académiques", explique à FRANCE 24 Beth Van Schaack, professeur associé de droit à l'université de Santa Clara et auteure de "Juger les Khmers rouges".

Mais pour les Cambodgiens, la portée de ce procès est discutable. "Les gens dans la rue, dans leur grande majorité, ne sont pas au courant qu’un procès se déroule", confirme Cyril Payen, envoyé spécial de FRANCE 24 à Phnom Penh.

Les autres ex-Khmers rouges à attendre leur procès sont Khieu Samphan, président du Cambodge entre 1975 et 1979, Nun Chea, bras droit de Pol Pot, Leng Sary, alors Premier ministre, et sa femme Leng Thirith.

 

 

 

 

Première publication : 30/03/2009

COMMENTAIRE(S)