Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : pour Lambert Mende, les désaccords de l'opposition sont à l'origine du blocage politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

François Fillon impassible face à la détresse des aide-soignantes

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Guillaume Gomez, l’autre chef de l’Élysée

En savoir plus

TECH 24

Bienvenue à Netflixland! Dans le QG du roi du streaming, à Los Gatos, en Californie

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Élection présidentielle : le désarroi des électeurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

FOCUS

France : rencontre avec ces catholiques de droite, fidèles coûte que coûte à Fillon

En savoir plus

#ActuElles

L’exploit de Zulala Hashemi, finaliste de "Nouvelle Star" en Afghanistan

En savoir plus

SCIENCES

Le succès de Wikipédia porte un coup fatal à Encarta

Dernière modification : 31/03/2009

Créée en 1993, l'encyclopédie en ligne du groupe Microsoft cessera d'exister à partir du 31 octobre. La popularité de ce site payant n'a cessé de s'éroder depuis le lancement, en 2001, de Wikipédia, son concurrent gratuit.

AFP - Microsoft a annoncé lundi qu'il allait fermer son encyclopédie en ligne Encarta, mise à mal par la concurrence dans un secteur dominé par le site gratuit Wikipédia.
  
Le géant américain des logiciels a annoncé que le 31 octobre, il arrêterait tous les sites Encarta dans le monde, à l'exception du Japon, où Encarta sera fermée le 31 décembre.
  
"La catégorie des encyclopédies traditionnelles et du matériel de référence a changé", a déclaré Microsoft dans un message publié sur le site d'Encarta.
  
"Aujourd'hui les gens cherchent et consomment l'information de manière considérablement différente qu'il y a quelques années", ajoute le message.
  
Encarta avait été lancée en 1993, au côté de références traditionnelles comme Encyclopedia Britannica.
  
D'abord disponible à l'achat sur DVD-Rom et CD-Rom, Encarta est ensuite venue sur internet en échange d'un abonnement.
  
Sa popularité a peu à peu diminué au profit du site gratuit Wikipédia, lancé en 2001.
  
Wikipédia est continuellement actualisé par les internautes tandis que sur Encarta, les modifications sont prises en charge par des éditeurs.

Première publication : 31/03/2009

COMMENTAIRE(S)