Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Asie - pacifique

Hillary Clinton tend la main aux Taliban renonçant à la violence

©

Vidéo par Christophe ROBEET

Texte par Nicolas DE SCITIVAUX

Dernière modification : 31/03/2009

Lors de la conférence internationale sur l'Afghanistan à La Haye, la secrétaire d'État américaine Hillary Clinton a déclaré que les Taliban qui renoncent à la violence doivent pouvoir bénéficier d'une "forme honorable de réconciliation".

Pour sa première visite officielle en Europe, la nouvelle secrétaire d’État américaine, Hillary Clinton, a détaillé la nouvelle stratégie américaine sur l'Afghanistan.
 
"Nous devons soutenir les efforts du gouvernement afghan afin de séparer les extrémistes d'Al-Qaïda et les Taliban de ceux qui ont rejoint leurs rangs non par conviction mais par désespoir", a-t-elle déclaré.

 

Les Taliban "devraient se voir offrir une forme honorable de réconciliation et de réintégration dans une société paisible, s'ils sont désireux d'abandonner la violence, de rompre avec Al-Qaïda et de respecter la Constitution", a-t-elle poursuivi.

Elle réaffirme ainsi la volonté de l’administration américaine qui avait, il y a quelques semaines, avancé l’idée de négocier avec les Taliban "modérés".
   
Hillary Clinton a souligné que les problèmes afghans "ne sauraient être réglés sans l'aide des voisins de l'Afghanistan" sans directement nommer l'Iran.

L’Iran se montre coopératif
 
Ce sommet sur l’Afghanistan a aussi été marqué par la présence de l’Iran à la table des négociations, souhaitée par le président américain Barack Obama.
 

Lors de la conférence, le vice-ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Mehdi Akhoundzadeh a déclaré son pays "prêt" à participer à la reconstruction de l’Afghanistan et salué "les propositions de coopération offertes par les pays contributeurs en Afghanistan". "La République islamique d'Iran est tout à fait prête à participer aux projets destinés à combattre le trafic de drogue et aux projets de développement (...) en Afghanistan", a-t-il lancé à l’assistance.
 
Ce premier pas diplomatique franchi, l’Iran n’en reste pas moins très éloigné de la position américaine. Critiquée à demi-mots, la présence de troupes étrangères sur le sol afghan ne plaît guère à Téhéran, qui préfère voir le budget consacré à la lutte contre les Taliban utilisé différemment.
   
Selon Mohammad Mehdi Akhoundzadeh, "les dépenses militaires doivent être redirigées vers la formation de la police et l'armée afghanes et le processus de reconstruction d'un gouvernement devrait être basé sur l'’afghanisation’".
 
L’Iran, à majorité musulmane chiite, s'est pendant longtemps opposé aux Taliban, sunnites. Le pays accueille également une importante population de réfugiés afghans et lutte contre le transit d'héroïne afghane par son territoire.


  
  

Première publication : 31/03/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)