Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

SCIENCES

Le ver qui fait penser à un poisson

©

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 01/04/2009

Internet redoutait le 1er avril, jour annoncé où le ver "conficker" devait éclore pour montrer toute sa puissance de nuisance. Mais ce virus informatique ne semble pas avoir pris son essor. Chronique d’une panique médiatique.

L’apocalypse d’Internet aura lieu le 1er avril. Foi de virus "conficker" ou poisson mouillé de saison ? Et même si le jour dit rien de notable ne s’est encore produit, certains continuent à penser que ce ver malicieux a franchi une étape charnière. Pas facile en effet de calmer les esprits après plusieurs mois de franche panique médiatique sur la Toile.
 

De quoi s’agit-il ? D’un virus, détecté pour la première fois l’an dernier, qui aurait pris ses aises sur plusieurs millions d’ordinateurs. Les statistiques les plus alarmistes  évoquent 20 millions de PC touchés avec une forte présence en Asie et en Europe.
 

En novembre, des experts en sécurité dévoilent qu’une ligne de code de "conficker" (la manière dont il est programmé) prévoit que quelque chose va se produire le 1er avril. Un flou artistique qui permet toutes les craintes. A tel point qu’une "Conficker task force" voit même le jour, regroupant Microsoft, Symantec et Verisign. Un tel déploiement de poids-lourds de l’informatique pour un seul petit ver ? Du jamais vu.
 

La chasse aux pirates est ouverte

 

Sans trop en être sûr, on craint en effet que le moment venu le virus permette à son ou ses concepteurs de prendre le contrôle de tous les ordinateurs infectés. La chasse aux pirates est donc lancée. Les spécialistes le traque en Russie avant de se tourner vers la Chine, contribuant à la psychose actuelle de foyers cachés tel que le "Ghost Net" chinois - un réseau dormant de pirates - dénoncé par un récent rapport canadien.
 

Le 1er avril, les sociétés de sécurité informatique ont bien noté que le virus, qui dormait sagement jusqu’à présent, s’est mis à communiquer avec l’extérieur. Mais rien d’apocalyptique. Les seuls, pour l’instant, à regretter amèrement ce virus sont ceux qui se sont rués sur la ribambelle de soi-disant programmes qui ont vu le jour pour"protéger les ordinateurs contre "conficker". La plupart se sont en effet révélés contenir eux-mêmes de vrais virus.

Première publication : 01/04/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)