Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

EUROPE

Les leaders du monde se retrouvent à Londres

Vidéo par Elisabeth ALLAIN

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 01/04/2009

Les membres du G20 se retrouvent à Londres mercredi avec la lourde tâche de résoudre la crise financière. Ce sommet sera également l'occasion pour le président américain Barack Obama de faire son grand début sur la scène internationale.

Les chefs d’État mondiaux se retrouvent à Londres pour une édition du G20 très attendue, avec pour principal objectif de trouver des moyens de relancer l’économie mondiale, engluée dans la crise financière. La capitale britannique a renforcé son dispositif de sécurité et les autorités s’attendent à plusieurs manifestations qui doivent converger vers la Banque d’Angleterre.

 
"Il y a de la colère ici envers les gros bonus des patrons. Le sommet a été rebaptisé ‘Poisson d’avril financier’ et on s’attend à des manifestations", expliquait mercredi matin Bénédicte Paviot, correspondante de FRANCE 24 à Londres.
 
Les salariés de la City, le quartier financier de la ville, ont d’ailleurs été invités à rester chez eux ou à s’habiller de façon moins formelle pour ne pas attirer l’attention des manifestants.
 
Première réunion internationale pour Obama
 
Le président américain Barack Obama, arrivé sur place mardi soir, se prépare, lui, à rencontrer les autres dirigeants, à la veille du sommet. Il doit notamment rencontrer le président russe Dmitri Medvedev et son homologue chinois Hu Jintao.
 
Après deux mois passés à la Maison Blanche, ce sommet du G20 constitue la première réunion internationale du président américain. En tant que représentant du pays à l’origine de la crise économique actuelle, il est particulièrement pressé d’apporter des solutions.
 
Néanmoins, des divergences existent déjà entre certains dirigeants sur les façons de résoudre la crise, et pourraient empêcher une prise de position commune lors du G20.
 
Mardi, le président français Nicolas Sarkozy a fait monter la pression en annonçant qu’il était prêt à quitter le sommet s’il ne produisait pas de solutions concrètes.
 
France et Allemagne se montrent sceptiques
 
Lors d’un passage à la radio mercredi, il a réitéré son désaccord sur le projet de déclaration du sommet. "En l'état actuel, ces projets de texte ne conviennent ni à l'Allemagne ni à la France", a-t-il déclaré sur Europe 1.
 
Alors que les États-Unis notamment prônent le renforcement des plans de relance, les dirigeants européens, menés par la France et l’Allemagne, se montrent sceptiques face à des dépenses supplémentaires et insistent sur la mise en place de mesures de régulation financière plus sévères afin d’éviter de nouveaux excès.
 
Dans un entretien publié mercredi dans le "Financial Times", le Premier ministre japonais Taro Aso cite l’expérience de son pays en matière de résolution de crise financière et balaie les mises en garde de l’Allemagne sur des dépenses excessives.
 

 

Première publication : 01/04/2009

COMMENTAIRE(S)