Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

EUROPE

Manifestations à Londres contre la crise, à l'occasion du sommet

©

Vidéo par FRANCE 3

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/04/2009

Des milliers de manifestants protestant contre le sommet du G20 se sont réunis dans la City à Londres. Alors que les vitres d'une agence de la banque RBS ont été brisées, des échauffourées ont opposé manifestants et policiers.

La City de Londres a pris les allures d’une véritable forteresse, mercredi, à la veille du sommet du G20. Selon la police, 3 000 à 4 000 personnes défilent dans les rues du quartier, près de la Banque d’Angleterre notamment, pour dénoncer l’attitude des banques et de leurs responsables.

 

La manifestation a débuté calmement en fin de matinée dans le quartier des affaires londonien, avant le déclenchement de quelques échauffourées avec la police, en début d’après-midi.
 

"Il y a un mouvement de la foule pour monter sur les marches du Stock-Exchange", décrit Bénédicte Paviot, correspondante de FRANCE 24 à Londres, qui se trouvait sur les marches de la bourse britannique, à 13 h.

 

Quelque 300 à 400 manifestants se sont par ailleurs attaqués à des locaux de la banque RBS, qui a bénéficié d’un renflouement de l’État, en brisant des vitres et en criant "Ces rues sont à nous !", "Ces banques sont à nous !".

 

Scotland Yard a confirmé, dans un communiqué, qu'un "certain nombre d'objets ont été lancés sur des policiers".

 

Dix mille policiers mobilisés

 

À 15 h, 19 personnes avaient été arrêtées, selon la police. Un chiffre qui s'ajoute aux quatre arrestations effectuées la veille.

 

Aucune menace terroriste spécifique n’est parvenue aux autorités britanniques qui, cependant, se souviennent que c'est lors du sommet du G8, en 2005, en Écosse, qu'une vague d'attentats-suicides dans les transports en commun londoniens avait fait 52 morts.

 

Les forces de sécurité ont déployé un dispositif de sécurité sans précédent pour éviter tout débordement lors des manifestations en marge du sommet du G20.

 

Dix mille policiers sont mobilisés à Londres pour les deux jours du sommet.

 

"C'est une des opérations les plus importantes et les plus compliquées que nous ayons jamais eu à organiser", a déclaré à Reuters un officier de la police londonienne, Simpon O'Brien.

 

Divers mouvements altermondialistes ont prévu une mobilisation sans précédent contre l’attitude des banques et de leurs responsables, à l'occasion du sommet du G20.

 

La Banque d’Angleterre et la Bourse de Londres sont particulièrement sécurisées, à l'occasion de ces manifestations qui visent, en premier lieu, les banquiers.

 



Première publication : 01/04/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)