Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Moyen-Orient

Les pourparlers entre le Hamas et le Fatah reprennent au Caire

Dernière modification : 01/04/2009

Les pourparlers pour "la réconciliation nationale" reprennent mercredi au Caire entre les factions palestiniennes, dont le Fatah et le Hamas, en conflit depuis que ce dernier a violemment pris le contrôle de la bande de Gaza en juin 2007.

AFP - Une délégation du mouvement islamiste palestinien Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, est arrivée mardi en Egypte à la veille de la reprise du dialogue interpalestinien au Caire, a indiqué un responsable égyptien à la frontière.

Un précédent round de pourparlers entre le Hamas et le Fatah du président Mahmoud Abbas avait été suspendu le 19 mars en raison de désaccords persistants sur différents points.

Un haut responsable du Fatah, Nabil Chaath, a affirmé à l'AFP que ces discussions devaient reprendre mercredi.

D'après M. Chaath, les différends restants concernent la mise en place et le programme du gouvernement, le système selon lequel les élections seront tenues l'an prochain et la mise en place des forces de sécurité palestiniennes.

La délégation du Hamas est composée de 11 personnes, dont Khalil al-Haya.

Les factions palestiniennes, dont le Fatah et son rival le Hamas, participent depuis le 10 mars au Caire à des réunions de "réconciliation" en vue de la formation notamment d'un gouvernement "d'entente nationale".

Fatah et Hamas sont en conflit depuis que ce dernier a violemment pris le contrôle de la bande de Gaza en juin 2007, mettant en déroute les services de sécurité fidèles à M. Abbas.

Ce coup de force est survenu après 18 mois de coexistence houleuse au sein de l'Autorité palestinienne entre le Fatah et le Hamas, parti majoritaire au Parlement palestinien.

La communauté internationale, notamment les Etats-Unis et l'Europe, exige que le futur gouvernement palestinien d'union reconnaisse Israël, ce que le Hamas refuse.

Première publication : 01/04/2009

COMMENTAIRE(S)