Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Gaza, entre bombardements et espoirs déçus de trêve

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

EUROPE

Une nouvelle régulation du système financier, priorité de Paris et Berlin

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/04/2009

Le président français, Nicolas Sarkozy, et la chancelière allemande, Angela Merkel, affirment que l'adoption d'une "nouvelle régulation" du système financier international est un objectif "non négociable" du sommet du G20.

Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ont estimé qu’une "nouvelle régulation" du système financier mondial était, pour eux, un "objectif non négociable" du sommet du G20 qui s’ouvre le 2 avril, à Londres.

 

Les paradis fiscaux figurent au premier rang des "lignes rouges" citées par le chef de l'État français. "C’est très clair, il faut une liste (des pays considérés comme des paradis fiscaux, NDLR), a-t-il affirmé. La marge de négociation, c’est de savoir si la liste est publiée tout de suite, ou dans quelques jours."

 

 

Carte des paradis fiscaux dans le monde

 

 

Afin de lutter contre les paradis fiscaux, la France et l’Allemagne souhaitent la publication d’une liste noire des pays qui ne respectent pas les règles de transparence prônées par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), en vue de les sanctionner.

 

Mais il sera difficile d'en convaincre les États-Unis, selon Stéphanie Antoine, spécialiste économie de FRANCE 24, envoyée spéciale à Londres. "Washington serait plus favorable à une voie plus douce, à une sorte de système d’évaluation des différents pays avec une échelle progressive", précise-t-elle.

 

Elle rappelle que "la Chine va, elle, s’opposer à cette liste, car elle risque d’y figurer, en compagnie de Macao et Hong Kong".

 

"Pas de compromis au rabais"

 

"Nous disons que, sans une nouvelle régulation, il n'y aura pas de confiance. Et sans confiance, il n'y aura pas de reprise, c'est un objectif majeur, non négociable", a déclaré Nicolas Sarkozy lors d'une conférence de presse conjointe avec Angela Merkel, la chancelière allemande, en marge du sommet du G20.

 

Angela Merkel l’a rejoint sur ce point : "Il est temps de poser les bases de la régulation du 21e siècle. Ce n’est pas une question de caprice", a-t-elle, à son tour, déclaré.

 

Le président français a réitéré ses menaces de quitter le sommet du G20, dans le cas où les mesures prises ne correspondraient pas à ses attentes en matière de régulation du système financier mondial.

 

La chancelière allemande a déclaré que Nicolas Sarkozy ne voulait pas de "compromis au rabais". "Je le soutiens", a-t-elle ajouté. Elle a toutefois estimé que la politique de la chaise vide n'était pas "la meilleure idée".

 

 



Première publication : 01/04/2009

COMMENTAIRE(S)