Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

"La France est au bord d’une situation très dure"

En savoir plus

POLITIQUE

"L’intérêt fondamental de Poutine, c’est de se rapprocher de l’Europe"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le festival de la BD d’Angoulême sous le signe de "Charlie Hebdo"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Les mutuelles ne gagnent pas d'argent !"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : 35 militants indépendantistes basques devant la justice

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hezbollah : vers une nouvelle guerre ? (partie 2)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Tempête Juno aux États-Unis : la "snowcalypse" n'a pas eu lieu

En savoir plus

REPORTERS

Centrafrique, le convoi de l’espoir

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Panique boursière à Athènes

En savoir plus

Economie

Le G20 lance un programme de relance internationale massif

Vidéo par Carlotta RANIERI

Dernière modification : 02/04/2009

À l'issue des travaux du sommet du G20, le Premier ministre britannique, Gordon Brown, a annoncé que les pays membres allaient accorder au FMI et à la Banque mondiale une aide financière de plus de 1 000 milliards de dollars.

AFP - Les dirigeants mondiaux réunis au sommet du G20 de Londres se sont mis d'accord jeudi pour octroyer mille milliards de dollars supplémentaires au Fonds monétaire international (FMI) et à la Banque mondiale (BM), a annoncé le Premier ministre britannique Gordon Brown.


   
Une liste des paradis fiscaux va également être publiée immédiatement pour décourager l'évasion fiscale, a-t-il ajouté.
  
Le FMI verra notamment ses moyens triplés avec 500 milliards de dollars supplémentaires, a précisé l'hôte du sommet au cours d'une conférence de presse.
   
Ces fonds seront constitués par de "l'argent nouveau" et par des droits de tirages spéciaux (DTS) du FMI, a-t-il précisé. Le Fonds va également pouvoir vendre de l'or pour financer son aide aux pays les plus pauvres.
   
Le Premier ministre britannique a également indiqué que 250 milliards de dollars seront consacrés à aider le financement du commerce pour relancer les échanges mondiaux.
   


Par ailleurs, les pays du G20 se sont mis d'accord pour mettre en oeuvre de "nouvelles règles" sur les salaires et les bonus au niveau mondial, selon M. Brown.
   
A l'issue de ce sommet, un "nouvel ordre mondial" va émerger de la crise économique, a estimé M. Brown.
   
Le président français Nicolas Sarkozy s'est déclaré "heureux" que ce sommet soit allé "au delà de ce que nous pouvions imaginer", lors d'une conférence de presse à l'issue de la réunion.
   
Les dirigeants du G20 ont également décidé de se réunir à nouveau d'ici la fin de l'année, a précisé M. Brown.
   

Première publication : 02/04/2009

COMMENTAIRE(S)