Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • Gaza : début d'une trêve de trois jours, des négociations prévues en Égypte

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

Moyen-Orient

Avigdor Lieberman de nouveau interrogé par la police

Dernière modification : 03/04/2009

Interrogé durant sept heures jeudi, Avigdor Lieberman a été une nouvelle fois entendu par la police israélienne, vendredi. Le nouveau ministre des Affaires étrangères est soupçonné d'être impliqué dans une affaire de corruption.

AFP - Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, a été interrogé vendredi par la police pour des soupçons de corruption pour la deuxième fois en autant de jours, a indiqué le un porte-parole de la police.

"Lieberman a été interrogé pendant plus de cinq heures par la police pour des soupçons de corruption, de fraude, de blanchiment d'argent et d'abus de confiance", a précisé le porte-parole de la police Micky Rosenfeld.

Il sera interrogé de nouveau prochainement, a ajoute le porte-parole.

M. Lieberman, qui a pris mercredi ses fonctions à la tête de la diplomatie israélienne, a déjà été entendu par les enquêteurs de la police des fraudes jeudi.

Selon des médias, M. Lieberman, chef du parti ultranationaliste Israël Beiteinou, aurait reçu de "très importantes sommes d'argent en provenance de l'étranger" pour financer ses campagnes électorales. Ces fonds auraient transité grâce à des sociétés fictives et différents comptes bancaire.

Dans un communiqué de son bureau, M. Lieberman s'est dit jeudi "pressé de mettre fin à cette enquête et à cette affaire qui dure depuis 13 ans".

"Le ministre a coopéré et a répondu aux questions des enquêteurs", a ajouté le communiqué.

L'enquête a été lancée il y a plusieurs années. Mais la police s'était abstenue de convoquer M. Lieberman ces dernières semaines en raison des négociations en cours pour former un gouvernement après les élections du 10 février où son parti est arrivé en troisième position.

Ces législatives anticipées avaient été provoquées par la démission du Premier ministre Ehud Olmert, mis en cause dans des affaires de corruption.

Dès son entrée en fonction, M. Lieberman a provoqué des remous en Israël et à l'étranger en adoptant des positions dures vis-à-vis des Palestiniens et des Syriens.
 

Première publication : 03/04/2009

COMMENTAIRE(S)