Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie : la guerre oubliée

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse?

En savoir plus

SUR LE NET

Le web se met au « Ice Bucket Challenge » pour la bonne cause

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Montréal, toute une histoire

En savoir plus

FOCUS

Israël : Tsahal face aux minorités de la société israélienne

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Guillaume Foliot, directeur adjoint du Programme alimentaire mondial

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le scandale irlandais"

En savoir plus

  • Reprise des hostilités à Gaza, Israël rappelle ses négociateurs au Caire

    En savoir plus

  • L'armée irakienne attaque les jihadistes sur plusieurs fronts

    En savoir plus

  • L'opposition pakistanaise pénètre dans la zone rouge d’Islamabad

    En savoir plus

  • Ligue 1 : une enquête judiciaire ouverte après le coup de tête de Brandao

    En savoir plus

  • Championnat d'Europe : Florent Manaudou vainqueur ex æquo sur 50 m papillon

    En savoir plus

  • Le prince saoudien braqué à Paris est un fils du roi Fahd mort en 2005

    En savoir plus

  • Émeutes de Ferguson : les États-Unis face à leurs vieux démons racistes

    En savoir plus

  • Carte interactive : "Ici est tombé" pour la Libération de Paris

    En savoir plus

  • Libération de Paris : "J'accueillais mes libérateurs"

    En savoir plus

  • Dans l’est de l'Ukraine, Lougansk en proie à d’intenses combats

    En savoir plus

  • Le pape François ouvre davantage la voie à la béatification de Mgr Romero

    En savoir plus

  • Amos Gitaï : "Israël est un projet politique, pas un projet religieux"

    En savoir plus

  • Le bilan d'Ebola s'alourdit encore en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

Economie

Le groupe informatique IBM abaisse son offre sur Sun

Dernière modification : 03/04/2009

IBM ramène son offre sur Sun Microsystems à 9,55 dollars par action, selon une source proche du dossier. La fusion des deux groupes permettrait à IBM de prendre la tête du haut de gamme du marché des serveurs.

REUTERS - IBM a ramené son offre sur Sun Microsystems à 9,55 dollars par action et pourrait dévoiler la semaine prochaine les modalités de la plus grosse OPA qu'il ait jamais lancée, a déclaré jeudi une source proche du dossier.

 

La source ajoute que le prix n'est pas définitif même si International Business Machines estime que Sun Micro vaut moins qu'il ne le pensait au terme de quelques semaines de consultation des comptes.

 

La fusion des deux groupes créerait une entreprise dont la part de marché des serveurs Unix serait de 65%, ce segment lui-même étant valorisé 17 milliards de dollars, au risque de voir les autorités de la concurrence s'intéresser de près à cette position dominante.

 

A 9,55 dollars par action, l'opération représenterait une prime de 92% sur le cours de clôture de Sun le 17 mars, la veille de la première annonce de l'offre d'IBM.

 

Sun a accepté un prix plus bas pour autant qu'IBM s'engage à mener son offre à bonne fin, même si elle s'expose à un examen approfondi des autorités de la concurrence, écrit le Wall Street Journal, citant des sources au fait du dossier.

 

Globalement, Sun permettrait à IBM de prendre la tête du haut de gamme du marché des serveurs, marché évalué à 45 milliards de dollars, devant Hewlett-Packard.

Le portefeuille de logiciels d'IBM s'en trouverait également étoffé. Le segment stockage viendrait s'intégrer via EMC et Network Appliance. Enfin, IBM aurait également un avantage sur Cisco Systems, que certains observateurs considèrent comme étant le principal concurrent de Big Blue à long terme.

 

Le WSF écrivait jeudi qu'IBM poursuivait d'ultimes négociations avec Sun, tout en ayant ramené son offre à 10-11 dollars par action. Le quotidien financier rapportait le mois dernier que la transaction représentait dans les huit milliards de dollars.

 
IBM et Sun se sont abstenu de tout commentaire.
 

Pour parer au risque de voir ses marges se réduire une fois la transaction réalisée, IBM risque d'opérer une vaste restructuration qui pourrait se traduire par de nouvelles pertes d'emploi. IBM a déjà supprimé des milliers d'emplois.

 

IBM revendiquait la première place des ventes de serveurs Unix l'an passé, avec une proportion de 37%, suivi par Sun (28%) et HP (27%), selon le consultant IDC.

 

La fusion des deux sociétés aurait moins d'impact sur le segment des serveurs bas de gamme x86, où les marges sont resserrées et où le degré de différenciation entre les produits des différents intervenants est moindre.

 

Les ventes de ce segment totalisaient 28 milliards de dollars l'an passé. HP était en tête avec 37% des ventes, suivi par Dell (22%), IBM (16%) et Sun (2,5%).

 

Première publication : 03/04/2009

COMMENTAIRE(S)