Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • En direct : 51 Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

Economie

Le groupe informatique IBM abaisse son offre sur Sun

Dernière modification : 03/04/2009

IBM ramène son offre sur Sun Microsystems à 9,55 dollars par action, selon une source proche du dossier. La fusion des deux groupes permettrait à IBM de prendre la tête du haut de gamme du marché des serveurs.

REUTERS - IBM a ramené son offre sur Sun Microsystems à 9,55 dollars par action et pourrait dévoiler la semaine prochaine les modalités de la plus grosse OPA qu'il ait jamais lancée, a déclaré jeudi une source proche du dossier.

 

La source ajoute que le prix n'est pas définitif même si International Business Machines estime que Sun Micro vaut moins qu'il ne le pensait au terme de quelques semaines de consultation des comptes.

 

La fusion des deux groupes créerait une entreprise dont la part de marché des serveurs Unix serait de 65%, ce segment lui-même étant valorisé 17 milliards de dollars, au risque de voir les autorités de la concurrence s'intéresser de près à cette position dominante.

 

A 9,55 dollars par action, l'opération représenterait une prime de 92% sur le cours de clôture de Sun le 17 mars, la veille de la première annonce de l'offre d'IBM.

 

Sun a accepté un prix plus bas pour autant qu'IBM s'engage à mener son offre à bonne fin, même si elle s'expose à un examen approfondi des autorités de la concurrence, écrit le Wall Street Journal, citant des sources au fait du dossier.

 

Globalement, Sun permettrait à IBM de prendre la tête du haut de gamme du marché des serveurs, marché évalué à 45 milliards de dollars, devant Hewlett-Packard.

Le portefeuille de logiciels d'IBM s'en trouverait également étoffé. Le segment stockage viendrait s'intégrer via EMC et Network Appliance. Enfin, IBM aurait également un avantage sur Cisco Systems, que certains observateurs considèrent comme étant le principal concurrent de Big Blue à long terme.

 

Le WSF écrivait jeudi qu'IBM poursuivait d'ultimes négociations avec Sun, tout en ayant ramené son offre à 10-11 dollars par action. Le quotidien financier rapportait le mois dernier que la transaction représentait dans les huit milliards de dollars.

 
IBM et Sun se sont abstenu de tout commentaire.
 

Pour parer au risque de voir ses marges se réduire une fois la transaction réalisée, IBM risque d'opérer une vaste restructuration qui pourrait se traduire par de nouvelles pertes d'emploi. IBM a déjà supprimé des milliers d'emplois.

 

IBM revendiquait la première place des ventes de serveurs Unix l'an passé, avec une proportion de 37%, suivi par Sun (28%) et HP (27%), selon le consultant IDC.

 

La fusion des deux sociétés aurait moins d'impact sur le segment des serveurs bas de gamme x86, où les marges sont resserrées et où le degré de différenciation entre les produits des différents intervenants est moindre.

 

Les ventes de ce segment totalisaient 28 milliards de dollars l'an passé. HP était en tête avec 37% des ventes, suivi par Dell (22%), IBM (16%) et Sun (2,5%).

 

Première publication : 03/04/2009

COMMENTAIRE(S)