Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au Paris-SG

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Amériques

Quatorze morts lors d'une fusillade dans l'État de New York

Vidéo par Julien FANCIULLI

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 04/04/2009

Le forcené à l'origine de la prise d'otages dans un centre d'aide à l'intégration des étrangers à Binghamton, dans l'État de New York, a été retrouvé mort dans le bâtiment, selon les médias locaux. Quatorze personnes ont été tuées.

Le tireur à l’origine de la prise d’otages qui a fait 14 morts, vendredi, à Binghamton, dans l'Etat de New York (nord-est des Etats-Unis), aurait été retrouvé mort dans le bâtiment où il s'était retranché, selon les médias locaux. "Il est probable que le tireur soit parmi les morts", a seulement indiqué le chef de la police locale. "Trente-sept personnes sont sorties du bâtiment saines et sauves, et quatre blessés sont dans un état grave", a-t-il précisé.

L'homme avait pris une quarantaine de personnes en otage et ouvert le feu au siège de l'American Civic Association, une organisation d'aide à l'intégration des étrangers. Le forcené serait d'origine asiatique, selon des témoins cités par les chaînes de télévision américaines, qui ont retransmis l'événement en direct. Et serait âgé d'une quarantaine d'années, selon la chaîne CNN.

Le tireur a fait irruption en milieu de matinée au siège de l'association, hébergée dans un bâtiment de plain-pied. Les télévisions ont montré les images de personnes évacuées sur des civières, ainsi que des ambulances autour du bâtiment de Binghamton, une ville de près de 50 000 habitants située à 217 km au nord-ouest de New York.

"Le centre de l’American Civic Association, bien connu de la communauté étrangère, accueille les nouveaux migrants, indique Emmanuel Saint Martin, correspondant de FRANCE 24 à New York. Il organise des cours d’anglais, propose une assistance juridique et aide les immigrés dans leur démarche pour acquérir la nationalité américaine." Un "test de citoyenneté" était apparemment en cours au moment de la prise d'otages.

Le Wilson Medical Center, un des hôpitaux de Binghamton, a fait état sur son site Internet de trois blessés dans des états qualifiés de "stable" à "critique".

Selon le site Web d'un journal local, le Press and Sun-Bulletin, 41 personnes ont été retenues en otages, dont 26 dans la chaufferie et 15 dans un cagibi.

D'après Bob Joseph, directeur de la radio WNBF, interrogé en direct par CNN, le tireur semblait avoir prémédité son geste : il a garé son véhicule de façon à bloquer une sortie située à l'arrière du bâtiment, prenant au piège les personnes qui se trouvaient à l'intérieur. 

 

Il s'agit de la tuerie la plus sanglante aux Etats-Unis depuis celle de Virigina Tech (Virginie), le 16 avril 2007, lorsqu'un étudiant d'origine coréenne avait tué 32 personnes, avant de mettre fin à ses jours, et celle du 10 mars dernier, lorsqu'un forcené avait tué dix personnes, dont sa mère, dans trois villes de l'Alabama, avant de retourner l'arme contre lui.

 
La prise d'otages survient alors que la crise économique semble coïncider aux Etats-Unis avec une résurgence des actes de folie meurtrière tournant parfois au massacre.

La semaine dernière, un homme lourdement armé a tué huit personnes dans une maison de retraite de Caroline du Nord (sud-est) et six personnes ont été tuées par balles dans une maison d'un quartier huppé de la Silicon Valley, en Californie (ouest).

Dans l'un des faits divers les plus choquants de cette série, le soir du 24 décembre 2008, un homme déguisé en père Noël a fait irruption dans la maison où était réunie la famille de son ex-femme, en Californie, et a ouvert le feu, faisant neuf morts avant de se suicider.
 

Première publication : 03/04/2009

COMMENTAIRE(S)