Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Economie

Téhéran inaugure une banque irano-vénézuélienne

Dernière modification : 03/04/2009

Téhéran et Caracas ont renforcé leur collaboration, vendredi, en inaugurant une banque irano-vénézuélienne visant à financer le développement de projets communs. L'établissement est doté d'un capital de départ de 200 millions de dollars.

AFP - Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad et son homologue vénézuélien Hugo Chavez, en visite à Téhéran, ont inauguré vendredi une banque irano-vénézuélienne visant à financer le développement de projets communs, a annoncé la télévision publique iranienne.

L'établissement, basé à Téhéran, est doté d'un capital de départ de 200 millions de dollars apportés à part égale par chacun des pays, selon le site internet de la chaîne.

"Le capital sera porté à 1,2 milliard de dollars, avec l'objectif de soutenir les projets économiques, industriels et miniers communs, et d'accélérer les projets actuels", précise le site.

La création de la banque avait été décidée en mars 2007 et anoncée en mai 2008.

La naissance de cet établissement illustre la coopération de plus en plus importante entre l'Iran et le Venezuela, deux pays dont les présidents partagent une rhétorique radicalement antiaméricaine.

"Les relations entre l'Iran et le Venezuela ont débouché sur un front révolutionnaire commun", a déclaré jeudi le président iranien lors d'une rencontre avec M. Chavez, arrivé la veille à Téhéran, selon l'agence publique Irna.

Le président vénézuélien a déclaré pour sa part vendredi que les deux pays devaient "renforcer encore leur coopération commerciale pour ne pas dépendre du commerce mondial", selon Irna.

M. Chavez est le premier soutien en Amérique latine de l'Iran et de son programme nucléaire controversé. Les puissances occidentales accusent Téhéran de chercher à se doter de l'arme nucléaire sous couvert de programme civil, ce que la République islamique dément.
 

Première publication : 03/04/2009

COMMENTAIRE(S)