Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

Culture

La gratuité des musées pour les moins de 26 ans entre en vigueur

Dernière modification : 04/04/2009

Annoncée le 13 janvier par le président Sarkozy, la gratuité des entrées pour les ressortissants européens de moins de 26 ans et les enseignants dans une cinquantaine de musées et une centaine de monuments français entre en vigueur ce samedi.

AFP - Une cinquantaine de musées et une centaine de monuments nationaux tels que le Louvre, Versailles ou le Mont-Saint-Michel sont désormais gratuits, à partir de ce samedi, pour les jeunes de moins de 26 ans de l'Union européenne et les enseignants français.

La mesure, annoncée en janvier par Nicolas Sarkozy, entre en vigueur ce samedi dans les établissements nationaux tels que les musées du quai Branly, Orsay, Cluny, Picasso, Quai Branly, le Centre Pompidou, le musée de la Marine, le Mont-Saint-Michel, le Museum d'Histoire Naturelle, l'Arc de triomphe, le Panthéon, la cité de Carcassonne, Carnac ou les tours de Notre-Dame.

Des festivités sont organisées ce samedi pour marquer l'événement, surtout à Paris et en région parisienne.

Le Centre des monuments nationaux organise ainsi un concert de fanfare à l'Arc de triomphe de 19h30 à 22h30, le Louvre des visites commentées par les étudiants de l'Ecole du Louvre, le musée du Quai Branly des performances et des concerts en lien avec son exposition sur le "Siècle du jazz".

Des visites slammées et des films seront proposés à la Cité nationale de l'histoire de l'immigration, un cadeau de bienvenue offert au Musée national de la Renaissance à Ecouen et des "machines à parcours" adaptés aux goûts de chacun proposés au Centre Georges Pompidou alors que le musée du château de Pau organise une "journée-surprise".

La ministre de la Culture Christine Albanel se rendra en début d'après-midi au musée d'Orsay, assister à une "balade théâtralisée" dans les collections.

La mesure de gratuité est destinée aux jeunes de moins de 26 ans de l'Union européenne et aux enseignants du premier et second degré de l'Education nationale. Elle ne s'applique que sur les collections permanentes - les expositions temporaires restent payantes - et, dans les faits, en faveur des jeunes âgés de 18 à 25 ans, les moins de 18 ans bénéficiant déjà auparavant de l'accès gratuit.

La mesure, d'un coût global de 30 millions d'euros cette année, peut profiter à 6,5 millions de jeunes Français et plus largement à 50 millions de jeunes Européens.
 

Première publication : 04/04/2009

COMMENTAIRE(S)