Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Culture

La gratuité des musées pour les moins de 26 ans entre en vigueur

©

Dernière modification : 04/04/2009

Annoncée le 13 janvier par le président Sarkozy, la gratuité des entrées pour les ressortissants européens de moins de 26 ans et les enseignants dans une cinquantaine de musées et une centaine de monuments français entre en vigueur ce samedi.

AFP - Une cinquantaine de musées et une centaine de monuments nationaux tels que le Louvre, Versailles ou le Mont-Saint-Michel sont désormais gratuits, à partir de ce samedi, pour les jeunes de moins de 26 ans de l'Union européenne et les enseignants français.

La mesure, annoncée en janvier par Nicolas Sarkozy, entre en vigueur ce samedi dans les établissements nationaux tels que les musées du quai Branly, Orsay, Cluny, Picasso, Quai Branly, le Centre Pompidou, le musée de la Marine, le Mont-Saint-Michel, le Museum d'Histoire Naturelle, l'Arc de triomphe, le Panthéon, la cité de Carcassonne, Carnac ou les tours de Notre-Dame.

Des festivités sont organisées ce samedi pour marquer l'événement, surtout à Paris et en région parisienne.

Le Centre des monuments nationaux organise ainsi un concert de fanfare à l'Arc de triomphe de 19h30 à 22h30, le Louvre des visites commentées par les étudiants de l'Ecole du Louvre, le musée du Quai Branly des performances et des concerts en lien avec son exposition sur le "Siècle du jazz".

Des visites slammées et des films seront proposés à la Cité nationale de l'histoire de l'immigration, un cadeau de bienvenue offert au Musée national de la Renaissance à Ecouen et des "machines à parcours" adaptés aux goûts de chacun proposés au Centre Georges Pompidou alors que le musée du château de Pau organise une "journée-surprise".

La ministre de la Culture Christine Albanel se rendra en début d'après-midi au musée d'Orsay, assister à une "balade théâtralisée" dans les collections.

La mesure de gratuité est destinée aux jeunes de moins de 26 ans de l'Union européenne et aux enseignants du premier et second degré de l'Education nationale. Elle ne s'applique que sur les collections permanentes - les expositions temporaires restent payantes - et, dans les faits, en faveur des jeunes âgés de 18 à 25 ans, les moins de 18 ans bénéficiant déjà auparavant de l'accès gratuit.

La mesure, d'un coût global de 30 millions d'euros cette année, peut profiter à 6,5 millions de jeunes Français et plus largement à 50 millions de jeunes Européens.
 

Première publication : 04/04/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)