Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Amériques

Trois policiers tués dans une fusillade à Pittsburgh

Dernière modification : 05/04/2009

Appelés pour un différend domestique, trois policiers ont été tués et deux autres blessés dans la ville de Pittsburgh, en Pennsylvanie, par un homme fortement armé retranché à son domicile. Le forcené a été blessé dans la fusillade.

AFP - Trois policiers ont été tués et deux autres blessés dans une fusillade samedi à Pittsburgh (nord-est) quand un homme fortement armé et retranché dans une maison a ouvert le feu, a indiqué le maire de la ville, Luke Ravenstahl.
   
"Trois policiers aujourd'hui ont payé le sacrifice ultime", a déclaré le maire lors d'une conférence de presse diffusée sur les télévisions américaines.
   
"C'est un jour très triste pour la police de Pittsburgh", a dit le chef de la police de la ville Nathan Harper lors de la conférence de presse.
   
L'auteur des coups de feu, muni d'un fusil d'assaut AK-47, d'une carabine 22 long rifle et d'une arme de poing, a lui-même été blessé dans la fusillade.
   
Il s'est rendu à la police après des négociations.
   
La police a dit qu'elle enquêtait samedi sur la famille du forcené, déjà à l'origine de "problèmes" dans le voisinage par le passé, a dit M. Harper.
   
Le premier policier à se rendre au domicile du tueur a frappé à la porte "et dès qu'il a franchi le palier, il a été accueilli par des coups de feu, le blessant mortellement". "Le deuxième policier a été mortellement blessé à la tête", a ajouté M. Harper.
   
Les policiers s'étaient rendus sur place après un appel concernant un "différend domestique", a indiqué M. Harper.
   
Le dernier policier tué, qui rentrait chez lui, a entendu l'appel à la radio et a décidé d'aller porter secours à ses collègues avant d'être lui aussi mortellement touché, selon le chef des policiers.
   
Selon M. Harper, l'homme âgé de 23 ans a tiré plusieurs dizaines de coups de feu en direction des policiers y compris les membres d'une unité d'intervention spéciale de la police arrivée sur place après les autres policiers.
   
Ce drame intervient après une autre fusillade à Binghamton dans l'Etat de New-York (nord-est) où un homme a tué 13 personnes dans un centre d'aide aux immigrés avant de retourner l'arme contre lui.
 

Première publication : 05/04/2009

COMMENTAIRE(S)