Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Ce n'est pas le moment de fantasmer sur le dégel intercoréen"

En savoir plus

L’invité du jour

"La plupart du temps, les bibliothèques ne sont pas là où les gens ont le plus besoin d’elles"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Grève chez Air France : l'arme du référendum

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Amical mais critique, Emmanuel Macron séduit le Congrès"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face au scandale, la présidente de la région de Madrid démissionne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tensions à Madagascar : l'opposition demande la destitution du président

En savoir plus

LE DÉBAT

Emmanuel Macron aux États-Unis : le statu quo diplomatique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Foxtrot" : Samuel Maoz dissèque la société israélienne

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Marchés financiers : les investisseurs craignent la remontée des taux américains

En savoir plus

Amériques

Barack Obama en visite à Ankara, "allié déterminant"

Vidéo par Sonia DRIDI

Dernière modification : 06/04/2009

Barack Obama effectue une visite de deux jours en Turquie, plus grand pays musulman membre de l'Otan qu'il a inclus dans sa tournée européenne. Le président américain s'est prononcé en faveur d'une entrée d'Ankara dans l'Union européenne.

AFP -Le président américain Barack Obama effectue lundi et mardi une visite en Turquie, "allié déterminant" des Etats-Unis, et plus grand pays musulman membre de l'Otan, qu'il a inclus dans sa tournée européenne.

Arrivé dimanche soir dans la capitale turque, M. Obama s'entretiendra à Ankara avec le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan --dont le parti est issu de la mouvance islamiste-- et prononcera un discours devant le parlement.

Mardi à Istanbul, il rencontrera des dirigeants religieux, puis des étudiants, et visitera plusieurs mosquées.

"Le président va réaffirmer son sentiment que la Turquie est un allié déterminant, et constitue une partie importante de l'Europe. Il a voulu se rendre en Turquie parce qu'il pense qu'il faut prendre des mesures pour relancer les relations entre les deux pays, distendues ces dernières années", a déclaré dimanche soir un responsable américain membre de la délégation.

"Le président s'entretiendra du progrès des réformes démocratiques en Turquie, et réaffirmera le soutien américain à la demande de la Turquie d'entrer dans l'Union européenne", a-t-il ajouté.

Selon le même haut responsable, la menace terroriste, la guerre en Afghanistan, les relations avec l'Iran, et le Proche-Orient sont aussi à l'agenda.

La Turquie occupe une position stratégique entre Europe, Proche-Orient et Caucase. Alliée d'Israël, elle partage des frontières avec l'Irak et l'Iran.

M. Obama vient de réclamer de ses alliés l'envoi de troupes supplémentaires en Afghanistan, où la Turquie dispose de 900 hommes. Mais Ankara n'entend pas pour l'instant augmenter ses effectifs.

Première publication : 06/04/2009

COMMENTAIRE(S)